L'avenir s'éclaircit pour les entreprises de taille intermédiaires

  • A
  • A
L'avenir s'éclaircit pour les entreprises de taille intermédiaires
La BPI organise BPI Inno Generation à Paris.@ D.R.
Partagez sur :

32.000 entrepreneurs se retrouvent mercredi à Paris pour célébrer les entreprises françaises de toutes les régions, de toutes les tailles et de tous les secteurs.

Ce doit être la grand messe des entrepreneurs mercredi et jeudi à Paris. 32.000 entrepreneurs sont attendus à l'Accor Hôtel Arena pour le Bpifrance Inno Génération, un événement organisé par la BPI (banque publique d'investissement) et dont Europe 1 est partenaire. Le but de ces rencontres est simple : célébrer les entreprises françaises de toutes les régions, de toutes les tailles et de tous les secteurs dans une période où l'avenir s'éclaircit pour les entreprises intermédiaires (ETI).

4.600 ETI en France. Selon une étude de la BPI, la France compte actuellement 4.600 ETI, c'est à dire des entreprises un peu plus grosses que des PME, mais beaucoup moins importantes qu'un groupe du CAC 40. Parmi elle, Sisley dans les cosmétiques, le groupe Bel qui fabrique le Babybel, ou encore Clairefontaine dans les fournitures scolaires. Malgré cela, la France manque de ce type d'entreprises jugées capitales pour l'économie.

Une hausse du chiffre d'affaires attendue. Leur nombre ne va pas doubler dans les années à venir, en revanche, selon l'étude annuelle de la BPI qui doit être publiée dans les semaines à venir ces entreprises sont un peu plus optimistes pour leur avenir. Près de la moitié anticipe cette année une hausse de leur chiffre d'affaires. Et ce sont celles qui travaillent majoritairement sur le marché français qui le ressentent le plus. Dans les mois à venir, ces ETI prévoient donc d'investir et d'embaucher en France. Les perspectives pour l'emploi sont même au plus haut sur les perspectives d'emploi depuis 2012.