Lactalis : l'usine de Craon a redémarré sa production avec moitié moins d'effectif

  • A
  • A
Lactalis : l'usine de Craon a redémarré sa production avec moitié moins d'effectif
L'usine de Craon a recommencé la production il y a trois semaines. @ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

L'usine de Craon a recommencé la production de lait pour permettre aux services sanitaires de l'Etat de faire des tests. Mais les effectifs, eux, ont été fortement réduits. 

Six mois après la révélation de la contamination à la salmonelle des laits infantiles de Lactalis produits à Craon, l'usine a relancé sa production il y a trois semaines. L'objectif n'est pas de commercialiser le lait produit car l'entreprise n'en a pas le droit mais cela doit permettre aux services de l'Etat de faire des prélèvements nécessaires à une autorisation de remise sur le marché.

Une centaine de postes supprimés. Les effectifs ont été fortement réduits. Une centaine de postes, parmi les 244 salariés à la production, ont été supprimés. Les salariés ont été reclassés dans d'autres sites du groupe, ils sont partis en départs anticipés à la retraite. Certains ont même démissionné. Et même si la production reprenait dans les semaines à venir, l'usine de Craon ne devrait pas retrouver ses effectifs antérieurs dans un horizon rapproché.

La réduction des équipes de vente. Par ailleurs, la contamination à la salmonelle et les lenteurs de la direction à reconnaître publiquement l'existence du problème ont eu une conséquence encore plus redoutable que le seul arrêt de la production : elles ont atteint la confiance des consommateurs dans la qualité des laits infantiles fabriqués par l'usine. A tel point que parallèlement à la réduction des effectifs de production, Lactalis a présenté il y a une semaine aux syndicats un plan social prévoyant la suppression de 44 postes dans les équipes de vente.