La répartition des impôts jugée "injuste"

  • A
  • A
La répartition des impôts jugée "injuste"
@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - Selon un sondage Europe 1, un Français sur deux est pour la suppression du bouclier fiscal.

En plein cœur du débat sur la suppression du bouclier fiscal, plus de trois-quarts des Français (79%) attendent une réforme des impôts, selon une enquête TNS-Sofrès. Dans ce baromètre pour Europe 1, i>Télé et Le Monde, 75% ne se disent pas confiants dans la situation économique contre 20% qui s'affirment confiants.

Une réforme de la fiscalité souhaitée

La répartition des impôts entre les ménages est jugée injuste par 71% des sondés, les sympathisants de gauche en étant davantage persuadés (76%) que ceux de droite (61%). Plus des trois-quarts des Français (79%) souhaitent par ailleurs une réforme de la fiscalité, dont 57% avant l'élection présidentielle de 2012. Dans ce cadre, ils s'opposent à 75% à la suppression de l'impôt sur la fortune (ISF). Et 54% souhaitent la suppression du bouclier fiscal.

Le chômage reste une hantise

Le moral des Français en ce qui concerne l'économie du pays s'améliore légèrement. Les salariés du privés se sentent moins menacés dans leur emploi (32%, contre 36% en mai) et moins perdant dans leur travail (42%, contre 44% en mai).

La défiance concernant la situation du chômage baisse légèrement à 81%, contre 84% en juillet. "Davantage que l’impact de la légère baisse du chômage annoncé au début du mois, c’est sans doute la focalisation de l’actualité sur d’autres thèmes (réforme des retraites, expulsions des Roms, suppression des niches fiscales et débat sur l’augmentation des impôts, etc) qui explique cette évolution", note l'institut de sondage.

Sondage réalisé les 15-16 septembre 2010, auprès d'un échantillon national de 1000 personnes, selon la méthode des quotas.

> L'enquête dans le détail