Que vaut vraiment la Renault Talisman ?

  • A
  • A
Que vaut vraiment la Renault Talisman ?
Renault Talisman@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

TROIS CHOSES A SAVOIR - La marque au losange a présenté lundi la remplaçante de la Laguna. Que vaut-elle ?

La remplaçante de la Renault Laguna, la "Talisman", a été dévoilée lundi. Après avoir essuyé un échec commercial avec la troisième mouture de sa célèbre berline, la marque au losange repart à l'assaut. Commercialisée à partir de la fin de l'année en commençant par la France, la Talisman sera aussi déclinée en break, et comprendra une version essence et deux diesels, à la puissance différente. Mais fera-t-elle vraiment le poids ?

Le marché des berlines moyennes ne cesse de décliner (en Europe, on est passé de 12 millions d'unités vendus 6 millions, en 20 ans) au profit des SUV, ces "4x4 urbains". Or, la concurrence est féroce : Peugeot 508, Wolgswagen Passat, Ford Mondeo, Opel Insignia ou encore Audi A4, sans oublier les BMW et Mercedes, encore une gamme au dessus… Renault part avec une longueur de retard. Face à cette armada, que vaut la "Talisman" ? Europe 1 a épluché la presse spécialisée et vous répond en trois points.  

1) La forme: audacieuse… mais peu originale. Dernier arrivée, la Renault Talisman peut apparaître aussi comme la plus moderne. L'extérieur, à la face avant acérée et aux ailes arrière musclées, a tous les critères physiques pour séduire les amateurs de ce type de voiture. "Le style se montre assez audacieux et même raffiné sous certains angles, avec notamment ses hanches galbées et ses optiques très travaillées", écrit ainsi le site spécialisé Autonews. Son coffre, pour la première fois de l'histoire des berlines au losange, n'est plus "à hayon", c'est à dire que la vitre arrière ne s'ouvre pas en même temps. Spacieux (608 litres!), il peut accueillir "quatre sacs de golf", vante la marque.

Surtout, c'est la taille de tout le véhicule qui pourrait compter. Avec ses 4,85 mètres de long, ses 1,87 mètres de large et ses 1,46 mètres de haut, Renault la présente comme le "plus grand volume intérieur de sa catégorie". L'intérieur et la technologie, moins originaux, reprennent la plupart des caractéristiques du dernier Renault espace : un design soft, à la fois "zen et business", avec un écran tactile  au milieu de la console centrale.

Renault Talisman

ERIC PIERMONT / AFP


Dans l'ensemble, si elle a de quoi séduire les amateurs de berlines classiques, la nouvelle Renault déçoit finalement par son manque d'originalité. "On en vient presque à regretter la Vel Satis, qui au-delà de sa laideur osait tout de même quelque chose", peut-on lire ainsi sur SpeedFans.

2) La performance : dynamique, légère… mais "timorée". Côté technique, le Talisman propose un assortiment quatre roues directrices et un amortissement piloté. "Cela constitue une offre inédite et surtout un gage de dynamisme en matière de conduite, d’autant que, selon Renault, le poids de la Talisman est inférieur de 200 kilos à celui de l’Espace", salue ainsi l'Argus.fr.

Renault Talisman

ERIC PIERMONT / AFP


En revanche, côté mécanique, la Talisman déçoit et reste largement en dessous de ses concurrentes allemandes : de 130 à 160 chevaux pour les diesels, 150 pour l'essence. Même la 508 fait mieux, avec 200 chevaux pour sa version hybride. "La mécanique (de Talisman) est timorée : maximum 160 ch et pas de six cylindres que les concurrents allemands arrivent à conserver avec des taux de CO2 très bas. Dommage, car la noblesse mécanique aide à forger une image et la Talisman promet côté dynamisme", regrette-t-on chez l'Argus. "Bref, ce n’est pas là qu’on va s’amuser", raille encore SpeedFans.

Toutefois, ce n'est pas les amateurs de vitesse que Renault entend séduire. La voiture, qui sortira aux alentours de la conférence mondiale sur le climat, à Paris, a d'autres ambitions. "Plus que la puissance, le Losange préfère mettre l'accent sur la version à faibles émissions de CO2, qui se contente de 95 g/km. Voilà qui est destiné à séduire directement les flottes d'entreprise, principales clientes de ce genre de modèles", décrypte Challenges mardi.

3) Le prix : pas de réel avantage à attendre. Le prix de départ de la Laguna Talisman devrait se situer entre 25.000 euros et 27.000 euros, ce qui la placerait dans les prix de la plupart de ses concurrentes directes.  Peugeot 508, Wolgswagen Passat, Ford Mondeo, Opel Insignia ou encore Audi A4 se monnaient toutes entre 25.000 et 28.000 euros prix de départ.