La réforme des retraites arrive à l'Assemblée

  • A
  • A
La réforme des retraites arrive à l'Assemblée
@ MAXPPP
Partagez sur :

3’ CHRONO - Préserver notre régime des retraites tout en étant juste : une équation complexe. Les députés s'y attaquent.

Les équilibres ont été difficiles à trouver selon Marisol Touraine, alors pas question de toucher au fond du texte : le gouvernement n’acceptera que des modifications à la marge. Le projet de loi sur la réforme des retraites arrive au Parlement lundi avant de rejoindre le Sénat le 28 octobre et les discussions s’annoncent musclées, tant sur la gauche du gouvernement que sur sa droite.

Les enjeux. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, veut garantir "l’avenir et la justice du système de retraite", sans toucher à l’âge légal de la retraite (fixé actuellement à 62 ans). Le gouvernement veut résorber le déficit du régime général (salariés du privé) d’ici 2020 et atteindre l’équilibre pour tous les régimes (le public également) d’ici 2040.  

Les nouveautés. Afin de ramener les régimes à l’équilibre, les salariés vont devoir travailler  plus longtemps. Les générations nées après 1958 vont voir leur durée de cotisation augmenter progressivement pour atteindre 172 trimestres, soit 43 ans. Autre nouveauté : la création d'un "compte personnel de prévention de la pénibilité". Les salariés qui y ont le droit accumuleront des points qu’ils pourront convertir en formation, temps partiel ou départ anticipé à la retraite. Marisol Touraine a également évoqué dimanche une éventuelle validation des trimestres de stage en milieu professionnel.

Le financement. L’augmentation du nombre de trimestres permet un allongement de la durée de cotisation et une diminution du temps d’indemnisation. Les cotisations vieillesses, patronales et salariale, ont augmentées. Le gain estimé de ces deux mesures est de 7,6 milliards d’euros. Les retraités les plus aisés vont également devoir mettre la main à la poche avec la fiscalisation des pensions pour les personnes ayant eu et élevé trois enfants et plus. Cette mesure doit rapporter 1,2 milliard d’euros. A cela s’ajoute un report de l’indexation des pensions du mois d’avril au mois d’octobre pour un gain de 1,3 milliard d’euros. Le gouvernement souhaite également améliorer la gestion des retraites (gain d’ici 2020, 200 millions d’euros).