La précarité énergétique en hausse

  • A
  • A
La précarité énergétique en hausse
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Selon un rapport du Médiateur de l'énergie, de plus en plus de Français ne peuvent plus payer leurs factures.

Le rapport annuel du Médiateur de l'énergie n'est pas réjouissant. L'ensemble du document, rendu public mardi midi et dont Europe1 a pu se procurer une copie, pointe clairement du doigt une hausse de la précarité énergétique.

Pour preuve, le nombre de réclamations de clients qui n'arrivent plus à payer leur facture et à discuter avec leurs fournisseurs a augmenté 80% en un an. Avec la crise économique, les Français sont donc de plus en plus nombreux à voir arriver avec angoisse leur facture d'énergie.

Une augmentation exponentielle

Et pour cause, en deux ans, le prix du gaz a augmenté de 25% et celui de l'électricité de 20%. 15 % des saisines reçues par le mediateur concernent les dettes énergétiques qui s'élèvent à 1.900 euros en moyenne.

Bien souvent, les clients sont menacés de coupure ou n'arrivent pas à négocier un échéancier avec leurs fournisseurs. Dans ce cas de figure, bien souvent c'est la coupure. EDF fait état de 100.000 par an alors que le Médiateur de l'énergie parle d'au moins 500.000 coupures par an. Résultat: le Médiateur, une autorité administrative indépendante qui a démarré ses activités en 2008, a vu son nombre de saisines augmenter de 14% l'an dernier, à 8.044. 

La création d'un chèque énergie

Aujourd'hui, 4 millions de Français sont en précarité énergétique. Cela signifie que leur facture d'électricité ou de gaz dépasse 10% de leur budget. Sur ces 4 millions, seulement 650.000 ont bénéficié de tarifs sociaux.

Pour pallier à ce manque d'aide envers les foyers démunis le médiateur réclame la création de chèque énergie. Un chèque qui s'appliquerait à tous les types de chauffage, gaz, électricité, mais aussi fioul ou bois, très utilisé par les familles les plus pauvres, vivant en milieu rural.