La France jugée pour non-assistance au Grand hamster

  • A
  • A
La France jugée pour non-assistance au Grand hamster
Partagez sur :

La Commission européenne estime que la France n’a pas fait assez pour protéger le rongeur.

Il pèse entre 200 et 500 grammes, mesure de 20 à 30 centimètres dont jusqu’à 7 centimètres pour la queue. Et va valoir à la France de comparaître devant Cour de Justice des communautés européennes à Luxembourg. Menacé de disparition, le Grand hamster pourrait trouver dans cette procédure son salut. "Nous avons pris acte et nous allons examiner les griefs", a indiqué la secrétaire d'Etat à l'Environnement, Chantal Jouanno.

A l’origine de ce recours en justice : la Commission européenne qui estime que la France n’a pas fait assez pour protéger le Grand hamster, un rongeur qui ne survit plus qu’en Alsace où il est menacé directement par la culture intensive du maïs et par l'expansion urbaine. Il aurait eu besoin d'un territoire protégé de 240.000 hectares. Mais la réserve créée par les autorités françaises ne mesure que 3.490 hectares.

Le Grand Hamster garde l’image d’un nuisible auprès de certains agriculteurs alsaciens mais l’espèce est protégée depuis 1993. La Commission européenne bataille de son côté pour la protection de la biodiversité et entend obliger les Etats membres à agir au plus vite pour sauver mammifères, oiseaux ou insectes. Pour le Grand hamster, le temps presse. En 2001, on décomptait en France 1.167 terriers, contre 161 seulement en 2007.