La dette publique va augmenter en 2016 et 2017, mais moins que prévu, annonce Bercy

  • A
  • A
La dette publique va augmenter en 2016 et 2017, mais moins que prévu, annonce Bercy
Bercy a revu ses estimations d'augmentation de la dette publique à la baisse.@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Le "programme de stabilité", qui retrace les grandes lignes de la stratégie des finances publiques pour les années à venir, doit être présenté mercredi en Conseil des ministres. 

La dette publique de la France, qui a fortement augmenté depuis la crise de 2008, pour atteindre près de 2.100 milliards d'euros, devrait continuer à augmenter en 2016 et 2017, mais moins que prévu. Selon les prévisions de Bercy, elle atteindra ainsi 96,2% du PIB en 2016 et 96,5% en 2017, contre respectivement 96,5% et 96,9% selon les précédentes estimations.

Stabiliser la dette publique."L'objectif de revenir sous 3% de déficit en 2017 sera tenu", assure Bercy dans le document de synthèse de son programme de stabilité. "C'est la condition pour stabiliser la dette publique sous le seuil des 100% du PIB", est-il précisé. Le ministère assure en outre vouloir continuer à maîtriser les dépenses publiques: leur part dans le PIB devrait se réduire pour passer de 55,3% du PIB en 2015 à 54,6% cette année et 54% en 2017.

Pas de hausse d'impôts. D'après le ministère, cette baisse se fera sans hausse d'impôts, le niveau des prélèvements obligatoires devant au contraire refluer, à 44,2% du PIB en 2016 et 44% en 2017. Cela devrait contribuer à soutenir la consommation des ménages, dont la hausse est estimée à 1,6% en 2016 et 2017.