La consommation a dégringolé en mars

  • A
  • A
La consommation a dégringolé en mars
@ MAXPPP
Partagez sur :

-2,9% : la hausse des températures a fait baisser les besoins en énergie.

Après une hausse de 2,9% en février, une baisse du même ordre de grandeur en mars : la consommation des ménages français est revenue à son niveau de janvier après la baisse de 2,9% enregistrée par l’Insee pour le mois de mars.

Il fait moins froid, le compteur tourne moins vite

Ce recul de la consommation s’explique en grande partie par le recul des dépenses en énergie, poste qui occupe une part croissante dans le budget des ménages à cause de la flambée des prix du gaz, du pétrole et de l’électricité.

En février, les dépenses de consommation des ménages avaient ainsi fait un bond de 2,9% sous l'effet de la vague de froid. L'Insee constate doncun "retour à la ‘normale’ après la vague de froid en février". "La baisse des dépenses en mars est en grande partie imputable au recul des dépenses en énergie et, dans une moindre mesure, à celui des dépenses alimentaires", a précisé l'Insee.

Sur l'ensemble du premier trimestre, les dépenses des ménages augmentent de 0,2%, après avoir progressé de 0,3% au quatrième trimestre 2011.