Le versement prochain d'une aide européenne de 604 millions d'euros à Banco CEISS, l'une des petites banques espagnoles en difficulté, aura pour conséquence la nationalisation à 100% de l'entité financière, a annoncé vendredi le fonds public d'aide au secteur bancaire.

La banque présente un déficit de fonds propres de 288 millions d'euros, a précisé le Fonds de restructuration bancaire (FROB) dans un communiqué. L'injection de l'aide européenne de 604 millions d'euros, à travers le FROB, se traduira donc par la montée à 100% de l'Etat espagnol au capital de la banque, a expliqué un porte-parole du ministère de l'Economie.