L'appli "Juif ou pas juif" retirée

  • A
  • A
L'appli "Juif ou pas juif" retirée
"Le but, "c'était juste d'apporter aux juifs un sentiment de fierté", s'est défendu le créateur de l'application "Juif ou pas Juif".
Partagez sur :

Le produit, disponible sur iPhone et contraire à la législation française, avait suscité un tollé.

Le couperet est tombé. Apple a annoncé mercredi qu'il avait retiré de la vente en France l'application "Juif ou pas juif", qui a fait scandale dans le pays. "Cette application va à l'encontre de la législation locale et n'est plus disponible sur l'Apple Store en France", a déclaré un porte-parole d'Apple, Tom Numayr.

Vendue 79 centimes depuis un mois, cette application offrait une liste de 3.500 personnalités d'origine ou de religion juive. Elle avait suscité l'indignation d'associations antiracistes et des jeunes du Parti socialiste. "Listées pour vous, des milliers de personnalités juives (de par leur mère), à "moitié juive" (de par leur père), ou converties", promettait Johann Levy, l'ingénieur à l'origine de cette application, dans son descriptif sur le site Apple Store.

Le créateur voulait "apporter aux juifs un sentiment de fierté"

"Je suis juif moi-même. Le but, c'était juste d'apporter aux juifs un sentiment de fierté, quand ils voient que tel homme d'affaires ou telle personne célèbre est également juive", avait déclaré Johann Levy, qui se dit Britannique vivant à Marseille.

Parmi de nombreuses réactions négatives, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier, avait déclaré que cette application était "totalement contraire aux règles de notre société en France". Il envisageait une plainte.

> Johann Lévy était l'invité de Des clics et des claques. Une émission à réécouter en cliquant ici.