Jeux d'argent : les Français misent moins

  • A
  • A
Jeux d'argent : les Français misent moins
@ MAXPPP
Partagez sur :

PARIS ET GRATTAGE - Que ce soit en ligne ou chez les commerçants, les Français ont moins dépensé.

L'info. Qu'ils soient considéré comme une chance de toucher le jackpot ou comme "l'impôt des pauvres", les jeux d'argent ne connaissaient pas la crise... Du moins jusqu'à présent, puisque les dépenses de jeux d'argent et de hasard des Français ont connu, pour la première fois en 2013, une baisse globale de 2,5 %, selon les chiffres de l'AFP. Un constat confirmé l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) qui estimait mardi que les mises sur les jeux en ligne ont diminué de 10%.

Les pronostics hippiques - 27/09/2010

Les Français moins joueurs. Les sommes misées dans les jeux d'argent et de hasard sont passés de 32,5 milliards en 2012 à 31,7 milliards d'euros en 2013. Trois des quatre opérateurs (PMU, jeux en ligne, casinos) ont enregistré une baisse de leurs ventes, la Française des Jeux étant la seule entreprise à augmenter les siennes. Dans le détail, le PMU a enregistré une baisse des mises de 0,9%, un recul qui atteint 4,25% pour les casinos et même 10% pour les sites en ligne. La Francaise des Jeux est le seul opérateur à avoir augmenté ses ventes, en hausse de 1,8 %.

Ce retournement de tendance est d'autant plus remarquable que les dépenses quotidiennes dans les jeux d'argent avaient quasiment doublé entre 2002 et 2012, passant de 47,5 millions d'euros par jour à la somme record de 89 millions.

Les jeux d'argent victimes de la crise ? Pour les professionnels du secteur, cette baisse est due principalement à la crise économique et au chômage qui ont poussé les Français à arbitrer dans leurs dépenses au détriment des jeux d'argent.