JetBlue lance mercredi la reprise des vols commerciaux américains vers Cuba

  • A
  • A
JetBlue lance mercredi la reprise des vols commerciaux américains vers Cuba
@ Allison Joyce / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Après les hôteliers, puis les croisiéristes américains, c'est au tour des compagnies aériennes américaines de faire leur grand retour à Cuba.

La compagnie américaine JetBlue effectuera mercredi prochain le premier vol commercial régulier entre les Etats-Unis et Cuba depuis plus de 50 ans, au départ de Fort Lauderdale en Floride et à destination de Santa Clara dans le centre de l'île.

90 vols déjà autorisés. "Le redémarrage des vols réguliers directs est un pas positif et une contribution au processus d'amélioration des relations entre les deux pays", s'est félicité jeudi le vice-ministre des Transports cubain Eduardo Rodriguez auprès de la presse locale. Le vol de JetBlue fait partie des 110 vols quotidiens prévus par l'accord conclu en février entre les deux pays. Quelque 90 vols sont déjà autorisés par La Havane et Washington à destination de neuf aéroports cubains.

Neufs aéroports desservis mais pas (encore) La Havane. Outre JetBlue Airways, les compagnies American Airlines, Frontier Airlines, Silver Airways, Southwest Airlines et Sun Country Airlines ont été retenues pour desservir ces neuf aéroports, qui ne comprennent pas encore la capitale cubaine. Les départs se feront à partir de Fort Lauderdale, Miami, Chicago, Minneapolis et Philadelphia à destination de Camaguey, Cayo Coco, Cayo Largo, Cienfuegos, Holguin, Manzanillo, Matanzas, Santa Clara et Santiago de Cuba. Pour La Havane, 20 trajets quotidiens sont attendus après le feu vert des autorités, les compagnies aériennes demandant d'ores et déjà aux Américains de tripler ce nombre, a ajouté Edouardo Rodriguez.

Plusieurs avancées qui se concrétisent. Les Etats-Unis et Cuba avaient conclu en février un accord pour la reprise des vols commerciaux réguliers suspendus depuis 1961. Seule une vingtaine de vols charters, autorisés depuis le milieu des années 1970, opèrent chaque jour sous certaines conditions. Depuis l'annonce choc de leur rapprochement fin 2014, les deux pays sont parvenus à concrétiser quelques avancées. Washington a retiré Cuba de sa liste des pays soutenant le terrorisme, ouvrant la voie à la reprise officielle des relations entre les ex-ennemis, le 20 juillet 2015.