INFORMATION EUROPE 1 - Les nouvelles normes anti-pollution retardent la livraison de certains modèles automobiles

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Suite au "Dieselegate" et à la fraude organisée par Volkswagen, de nouveaux contrôles anti-CO2 entrent en vigueur en septembre. De quoi obliger les constructeurs automobiles à revoir la motorisation de plusieurs modèles.

INFO EUROPE 1

Mieux vaut ne pas être pressé pour acheter certains modèles de voitures. Les constructeurs français et étrangers ne peuvent plus livrer plusieurs de leurs modèles phares, bloqués par les nouvelles règles d'homologation. Il s'agit de l'une des conséquences du "Dieselgate", qui va obliger tous les véhicules à prouver à partir du 1er septembre la réalité de leurs émissions de CO2, en laboratoire mais aussi sur la route. De quoi sérieusement ralentir la production.

Liste d'attente. Désormais, Volkswagen ne prend même plus de commandes pour certains modèles de Touareg ou de Touran, pour lesquels il faudra attendre entre un et deux ans. Comptez six mois d'attente chez PSA pour la 5008 ou la 3008, de même que pour la C3 Aircross de Citroën. La Scénic ou la Captur de Renault, quant à elles, ne seront pas disponibles avant la fin du mois d'octobre. Si certains de ces véhicules sont tout simplement victimes de leurs succès, pour d'autres il faut complètement revoir les moteurs, comme nous l'a notamment glissé une vendeuse de chez Renault.

Des transformations coûteuses. "C'est la première vraie conséquence du 'Dieselgate' : les normes en matière d'homologation changent complètement, et de nombreux concepteurs se retrouvent en difficulté sur des modèles qui ne respectent pas la réglementation", relève auprès d'Europe 1 Flavien Neuvy, spécialiste auto chez Cetelem. "Certains constructeurs sont obligés de bloquer la commercialisation de certains véhicules en attendant de retoucher les moteurs. Ça peut coûter très cher, car les constructeurs peuvent être concernés sur plusieurs modèles", pointe-t-il encore.

Des stocks à liquider. Sur certains véhicules, il reste néanmoins des stocks toujours disponibles avec les anciens moteurs, et il peut y avoir pour les acheteurs de très bonnes affaires à réaliser, mais à condition de bien faire immatriculer son véhicule avant le 1er septembre. À cette date, les nouvelles normes entrent en vigueur pour tout véhicule acheté neuf.