INFO E1 - Un nouvel avenir pour les salariés d’Ecopla en Isère

  • A
  • A
INFO E1 - Un nouvel avenir pour les salariés d’Ecopla en Isère
Un groupe de salariés avait monté l'an passé un projet de SCOP pour reprendre l’entreprise, sans succès.@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

L’activité d'Ecopla, qui fabrique des barquettes en aluminium et carton, va être en partie relocalisée en France, à quelques kilomètres de l'ancienne usine de Saint-Vincent-de-Mercuze, en Isère.

INFO EUROPE 1

L’activité d’Ecopla, cette société qui fabrique des barquettes en aluminium et carton, va pouvoir reprendre, à quelques kilomètres de l’ancienne usine de Saint-Vincent-de-Mercuze, en Isère, selon les informations d'Europe 1.

44 créations d’emplois sur trois ans. L’acheteur italien Cuki, qui avait rapatrié l’outil industriel en Italie l'an passé, a finalement décidé de relocaliser une partie de l’activité en France. Objectif : 44 créations d’emplois sur trois ans. Entre douze et quinze emplois seront créés d’ici la fin de l’année. Un accord a été signé en ce sens aujourd’hui à Bercy.

"Certains sont prêts à revenir". D’anciens Ecopla vont être recrutés, alors que le site embauchait auparavant 77 personnes. "Certains sont prêts à revenir car le projet leur plait, même certains qui ont déjà retrouvé du boulot", confie à Europe 1 Gaetan Zappia, qui s’apprête à signer son contrat de travail avec Cuki. Il faisait partie du groupe de salariés qui avaient monté un projet de SCOP pour reprendre l’entreprise, sans succès. Le tribunal de commerce de Grenoble avait tranché en faveur de l’industriel italien qui avait mis un million et demi d’euros sur la table pour reprendre les machines.