"Il y a six ou sept ans, la santé connectée faisait lever les sourcils"

  • A
  • A
Partagez sur :

Cédric Hutchings, l'un des fondateurs de la start up française Withings évoque dans "ÉcoSystème" le développement du marché de la santé connectée et le conflit qui oppose Nokia à Apple.

Depuis Las Vegas, il fait part de sa joie de faire parti des start up françaises présentes au CES, le rendez-vous des amateurs d'objets connectés. C'est la septième fois que Withings participe à ce salon, explique Cédric Hutchings, l'un des trois fondateur de cette start up spécialisée dans le domaine de la santé connectée. Invité d'ÉcoSystème, le patron revient sur l'expansion de la santé connectée dans le domaine médical et évoque la bataille que se livrent Nokia Apple.

Une industrialisation de la santé connectée. "Il y a six ou sept ans, quand on parlait de santé connectée, cela faisait lever les sourcils", se souvient Cédric Hutchings qui mesure désormais une transition dans ce domaine. À Las Vegas, Withings présente trois innovations : une montre connectée qui mesure le rythme cardiaque tout au long de la journée, mais aussi une brosse à cheveux, développée en partenariat avec L'Oréal, une caméra, enfin, qui "intègre les dernières technologies fournies par Apple", précise l'entrepreneur.

Nokia vs Apple : Withings "reste confiant". Rachetée en 2016 par Nokia pour 170 millions d'euros, Withings souhaite bénéficier des moyens du géant finlandais pour devenir un pilier de la santé connectée. Pour Cédric Hutchings, le rachat par Nokia permet de "construire au-dessus de ce qu'on a pu faire ces dernières années".

Il évoque à demi-mot le conflit qui oppose Nokia à Apple, poussant le géant américain à retirer de tous ses magasins tous les produits Withings. "Nous sommes encore présents en France chez Darty et la Fnac, ce qui nous rend confiants pour l'avenir".