Il sera bientôt plus facile d'avoir droit à la Sécu

  • A
  • A
Il sera bientôt plus facile d'avoir droit à la Sécu
@ PHILIPPE HUGUEN/AFP
Partagez sur :

Les démarches pour avoir droit à une couverture maladie devraient être simplifiées en 2016. 

La Sécurité sociale vient d'avoir 70 ans… et elle devrait encore évoluer. Dans l'entourage de l'Elysée, on explique que les démarches pour avoir le droit à une assurance maladie seront simplifiées à horizon 2016. L'idée est notamment d'instaurer le principe d'un compte et d'une carte vitale unique, quels que soient les changements de statuts.

Il n'y aura, en effet, bientôt plus besoin de remplir des dossiers fastidieux pour prouver que l'on a bien le droit à une assurance maladie. Il suffira, dès l'âge de 18 ans, de prouver que l'on habite sur le territoire français, pour avoir accès à sa propre couverture sociale.

Les femmes au foyer bientôt indépendantes. Aujourd'hui, une personne au foyer est par exemple assurée parce qu'elle est affiliée à la Sécurité sociale de sa femme ou son mari. Si le conjoint travaille, c'est lui qui recharge les droits pour l'ensemble du couple marital. En cas de séparation, la personne au foyer doit soit retrouver du travail et prouver qu'elle a rechargé ses droits elle même, soit demander la CMU, la Couverture maladie universelle ouverte sans condition de ressource. Mais dans les deux cas, elle doit emprunter un petit parcours du combattant administratif.

À l'avenir, ce parcours du combattant ne sera plus nécessaire. Cette mère ou se père au foyer sera assuré à titre personnel, avec sa propre carte vital qu'elle ou il conservera en cas de séparation. Et le basculement sur la CMU pourra se faire automatiquement. En outre, même si elle ou il reste marié, les remboursements pourront se faire sur son compte personnel, ce qui lui permettra de rester discret(e) concernant ses actes médicaux.

Une vie plus simple pour beaucoup. Autre exemple : actuellement, un salarié agricole qui perd son emploi doit lui aussi se battre pour avoir droit à la CMU du régime général. A l'avenir, il sera automatiquement couvert. Idem pour les jeunes qui terminent leurs études : lorsqu'ils n'ont plus droit à la sécurité sociale étudiante mais qu'ils n'ont pas encore de travail, il leur suffira de signaler leur situation et ils seront automatiquement assurés. Auparavant, ils bénéficiaient d'un an de droits offerts, puis devaient refaire un dossier pour obtenir une nouvelle carte et bénéficier de la CMU.

Une carte vitale dès 12 ans. Enfin, les enfants pourront, dès 12 ans, obtenir leur propre carte vitale, contre 16 ans aujourd'hui. De quoi simplifier la vie des parents divorcés, et permettre aux enfants qui sont en vacances loin de leurs parents de pouvoir se faire soigner facilement.