Il se dit fils d’un des fondateurs de Michelin

  • A
  • A
Il se dit fils d’un des fondateurs de Michelin
Partagez sur :

Jean-Philippe Rouchon demande devant le tribunal de grande instance de Paris que soit reconnue sa filiation.

Un héritier caché présumé de la famille Michelin vient d’engager une action devant la justice. Il s’agit de Jean-Philippe Rouchon. Cet homme de 42 ans, ostéopathe et résidant dans le Puy-de-Dôme, affirme être un descendant direct d'un des fondateurs du groupe Michelin. Il souhaite faire reconnaître sa filiation et a donc saisi le tribunal de grande instance de Paris.

"C'est une affaire particulièrement douloureuse, une affaire de famille qui, malheureusement, fait ressortir des documents anciens et qui jette le trouble, mais on n'avait pas d'autre solution pour que cet homme puisse faire établir la vérité", a déclaré son avocat, Me Collard. L'action civile désormais engagée est une "assignation destinée à établir la filiation, ce qu'il cherche à faire depuis des années", a précisé l'avocat, ajoutant qu'avaient été versés au dossier "prise de sang, courriers, etc".

Philippe Rouchon affirme être le fils de Patrice Michelin, petit-fils d'un des fondateurs du fabricant de pneumatiques. Sa mère, Annick, aurait eu une liaison avec lui. Il a raconté l’avoir vu à plusieurs reprises en Suisse, la dernière fois en septembre 2006, peu avant sa mort. "J’ai été reçu comme un fils. Aujourd’hui, la famille m’ignore complètement", raconte l’intéressé.

Cette action en justice "n’est pas vraiment pour une question d’argent", assure Jean-Philippe Rouchon. Le fils caché présumé explique qu’il n’a pas besoin d’argent, qu’il a sa situation. Seulement, précise-t-il, "Michelin représente une fortune, si j’ai droit à une part du gâteau, pourquoi pas". "Mais ce n’est pas mon objectif premier", affirme Jean-Philippe Rouchon.

Ecoutez Jean-Philippe Rouchon expliquer ses motivations à Stéphane Barnouin :