Heuliez en redressement judiciaire

  • A
  • A
Heuliez en redressement judiciaire
@ MaxPPP
Partagez sur :

L’équipementier automobile a fixé ce statut à six mois. Heuliez emploie 600 personnes.

Le tribunal de commerce de Niort s’est prononcé sur l’avenir à court terme d’Heuliez. L'équipementier et constructeur automobile a été placé en redressement judiciaire avec période d'observation de six mois. Une décision prise alors que l’entreprise, qui emploie 600 personnes à Cerizay dans les Deux-Sèvres, avait demandé mardi sa mise en cessation de paiement.

Le délai a été fixé à six mois. Mais une nouvelle audience doit se dérouler le 28 juillet prochain pour "statuer sur la poursuite de cette période", précise le jugement.

Le redressement judiciaire doit permettre de payer les fournisseurs et les salaires du personnel grâce aux assurances garantie des salaires (AGS) et de trouver un nouveau répit pour étudier les propositions des investisseurs. Plusieurs seraient intéressés dont le fonds anglo-malaisien Delamore and Owl, un fonds d'investissement asiatique, une association de deux investisseurs français et allemand et l'homme d'affaires turc Alphan Manas.

C’est le deuxième redressement judiciaire que connait l’entreprise : le premier avait eu lieu avril 2009. Et à son issue, l’équipementier automobile avait été confié à Bernard Krief Consulting (BKC). Le projet a capoté mais BKC reste l'actionnaire principal. Depuis la situation financière de l'entreprise ne s'est pas améliorée, malgré un plan social de 400 licenciements en juillet.