Google paye toujours très peu d'impôts en France

  • A
  • A
Google paye toujours très peu d'impôts en France
Image d'illustration.@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

En 2016, Google a versé à la France plus d'impôts qu'en 2015 mais la somme reste en-deçà de que la firme devrait verser au vu de ses activités dans l'Hexagone.

Le géant américain s'est amélioré... mais il peut encore faire mieux. Voilà l'enseignement des impôts versés par Google en 2015 en France. La firme a en effet payé en France 6,7 millions de dollars, selon une information publiée jeudi par Le Figaro. Mais la somme reste bien en-deçà de qu'elle devrait verser au vu de ses activités dans l'Hexagone.

30% de plus. En 2015, Google a versé 30% de plus que les impôts payés en 2014. Une source de satisfaction pour le fisc ? Pas vraiment puisque que la somme est proche de celles versées en 2012 et 2013 sur les bénéfices. 

Des revenus sous-estimés. Pour justifier le peu d'impôts payés, Google explique faire payer sa filiale française par Google Irlande. Cette dernière encaisse directement les revenus publicitaires récoltés en France. Officiellement donc, le Google bleu-blanc-rouge déclare 22 millions d'euros de bénéfices sur des revenus de 247 millions d'euros. Or, selon l'observatoire de l'e-pub du SRI, la publicité sur internet rapporte en France chaque année 1,7 milliard d'euros. Et Google domine très largement ce marché.

Enquête en cours. Un redressement fiscal de 172 millions d'euros vise actuellement Google et une enquête du parquet national financier est en cours sur ses pratiques fiscales sur les 10 dernières années.