Goodyear : le patron de Titan dit-il vrai ?

  • A
  • A
Goodyear : le patron de Titan dit-il vrai ?
@ DR
Partagez sur :

FACT-CHECKING - Maurice Taylor a accusé les salariés d'Amiens-Nord de ne presque pas travailler.

Les négociations pour tenter de trouver un repreneur pour l’usine Goodyear d’Amiens-Nord ont viré au pugilat avec la lettre envoyée lundi à Arnaud Montebourg par l’un des possibles repreneurs potentiels, le patron du groupe Titan Maurice Taylor. L’homme d’affaire français a brocardé les employés français, les accusant de ne travailler que trois heures par jour. Cette lettre au vitriol a rapidement provoqué une avalanche de réactions indignées, mais qu’en est-il sur le fond ?

Les salariés de Goodyear "ne travaillent que 3 heures".
C’est vrai mais uniquement pour le site d’Amiens-Nord, ce qui s’explique par une contexte très particulier : le bras-de-fer entre les syndicats et la direction s’est durci depuis cet automne, si bien que l’usine tourne au ralenti. Elle ne produit que 3.000 pneus tourisme par jour, ce qui est très peu pour un site de cette taille. Les salariés sont donc physiquement sur place mais ne travaillent que de 3 à 4 heures par jour en moyenne, ce que les employés reconnaissent eux-mêmes. 

Goodyear-Amiens-plan-social-avec-817-licenciements

Mais... si Maurice Taylor chiffre bien les heures de travail effectif, il envoie en même temps l’image subliminal que les Français sont peu productifs. Or c’est faux : la productivité horaire d'un travailleurs Français est parmi les plus élevée des pays industrialisés: 57,7 dollars en 2011 selon les chiffres de l’OCDE. "Notre pays, je crois que c'est reconnu par toutes les études sur le sujet, est le pays où on trouve le taux de productivité maximum par rapport à nos voisins", a ainsi tenu à rappeler jeudi Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière. Résultat, en 2011 "les Etats-Unis comptent pour 21% de l’ensemble des nouveaux investissements étrangers créateurs d’emploi", dixit l’Agence Française pour les investissements internationaux (Afii).

"Le gouvernement chinois subventionne les producteurs de pneus". C’est vrai, il y a là-bas 500 usines qui produisent des pneus trois fois moins cher que les Européens. Non seulement parce que la main d’œuvre est meilleure marché mais aussi grâce à des subventions : l’Etat chinois a versé 1 milliard de dollars d’aides publiques au secteur automobile, producteurs de pneus compris. 

L'usine Goodyear d'Amiens Nord, 930*620

© MAXPPP

"J’ai visité cette usine plusieurs fois". Si Maurice Taylor se permet de hausser le ton, c’est parce qu’il affirme avoir fait le tour de la question de lors de plusieurs passage à Amiens. Or, selon les informations d’Europe 1, il ne s’y est rendu qu’une seule fois, le 1er février 2011. Juste après, il avait d’ailleurs rencontré plusieurs élus locaux. L’un d’eux, Jean-François Vasseur, interrogé par Presse Indépicarde, raconte que Maurice Taylor avait débuté l’entretien en offrant un de ses livres : Tuez les avocats. Lorsque l’assemblée lui fait remarquer que Jean-François Vasseur est justement juriste, l’homme d’affaire a réagi en le pointant du doigt, simulant un coup de feu. La réputation qui veut que Maurice Taylor soit un négociateur brutal est elle aussi vraie.
>> Portrait : mais qui est Maurice Taylor ?