Goldman Sachs visé par la justice

  • A
  • A
Goldman Sachs visé par la justice
@ REUTERS
Partagez sur :

Une enquête a été ouverte par le procureur général de New York contre la banque d'affaires américaine.

La justice américaine a ouvert une enquête criminelle contre la banque d'affaires américaine Goldman Sachs. Selon le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier, l’enquête par le procureur général de New York doit permettre de "déterminer si Goldman Sachs ou ses employés se sont livrés à des fraudes boursières en relation avec le courtage de produits hypothécaires". Et cette procédure pourrait éventuellement déboucher sur une action au pénal.

L’enquête aurait débuté à la suite d'un dossier transmis par la Securities and Exchange Commission (SEC) - le gendarme américain de la Bourse -, selon le journal. La SEC a lancé une plainte contre la banque d'affaires et l'un de ses employés, le Français Fabrice Tourre, il y a deux semaines. Elle les accuse d'avoir trompé des clients en leur vendant des produits financiers adossés au marché très risqué de l'immobilier américain, qui s'est effondré en 2007, sans les informer qu'elle-même pariait sur la baisse des produits qu'elle leur faisait acheter.

"Compte tenu du centre d'intérêt que constitue la firme depuis quelques temps, nous ne sommes pas étonnés de cette information sur une enquête", a réagi un porte-parole de la banque d'investissement. "Nous coopérerons pleinement vis-à-vis de toute demande d'information", a-t-il assuré.

Les autorités américaines examinent déjà de plus près une autre transaction où Goldman Sachs est partie prenante, appelée Timberwolf 1. Il s’agit d’une obligation à collatéral hybride (CDO) - un titre représentatif de portefeuilles de créances bancaires ou d'instruments financiers - que la banque a mise sur le marché en mars 2007, alors même que le marché immobilier commençait à vaciller. Timberwolf 1 a perdu 80% de sa valeur dans les cinq mois et a été liquidée en 2008.