GM&S : la décision sur l'offre de reprise de GMD reportée au 4 septembre

  • A
  • A
GM&S : la décision sur l'offre de reprise de GMD reportée au 4 septembre
Une seule entreprise, GMD, est en lice pour reprendre GM&S. @ PASCAL LACHENAUD / AFP
Partagez sur :

Les 277 salariés de GM&S seront fixés sur leur sort en septembre prochain. 

Le tribunal de commerce de Poitiers qui examinait lundi après-midi l'unique offre de reprise de l'équipementier creusois GM&S, en liquidation depuis le 30 juin, statuera sur l'offre de reprise de l'emboutisseur GMD le 4 septembre, après consultation du Comité d'entreprise (CE).

Dans son jugement rendu public peu avant 18H30, le tribunal "décide de rouvrir les débats dans son audience (...) du 4 septembre 2017 à 10H aux fins de statuer sur l'offre de reprise partielle de la société GM&S Industry France par la société GMD après avoir recueilli notamment l'avis des institutions représentatives du personnel". Parallèlement, le tribunal de commerce prolonge l'activité de l'usine de La Souterraine (Creuse) jusqu'au 18 septembre à minuit.

Vers une reprise par GMD. A l'issue de l'audience, l'avocat de salariés, Me Jean-Louis Borie, a expliqué devant la presse que "le tribunal n'a fait que constater qu'il disposait maintenant d'une offre de reprise ferme, valide jusqu'au 20 septembre". "On s'oriente vers une reprise par GMD", numéro un français de l'emboutissage dont l'offre prévoit le maintien de seulement 120 salariés sur 277, a ajouté l'avocat.

"Les trois prochaines semaines, pour nous, ça va être les vacances", a pour sa part déclaré Jean-Marc Ducourtioux, élu CGT. Et d'ajouter que "les collègues vont pouvoir partir en vacances sans avoir à recevoir une lettre de licenciement. Ils seront tranquilles de ce côté-là, c'est déjà bien".