Gaz, électricité, transports : tout ce qui change au 1er août

  • A
  • A
Gaz, électricité, transports : tout ce qui change au 1er août
Le prix du gaz augmente de 2% au mois d'août.@ PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :

Entre la hausse des prix du gaz et des transports parisiens, et la baisse du taux de rémunération du PEL, le mois d’août s'annonce plein de mauvaises nouvelles pour le porte-monnaie des Français.

À chaque début de mois ses changements. Et celui d'août n’échappe pas à la règle. Transports, gaz, électricité, épargne : Europe 1 fait le point sur les petites évolutions qui touchent les portefeuilles.

> Les transports franciliens augmentent

Mauvaise nouvelle pour les Franciliens. Le Pass Navigo augmente de trois euros, passant de 70 à 73 euros par mois. Une hausse réclamée par la présidente Les Républicains de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, qui a obtenu un accord avec l'État à ce sujet. Par ailleurs, le ticket de métro à l'unité permettant de voyager à Paris prend 10 centimes, de 1,80 à 1,90 euro. En revanche, pas de changement à signaler du côté du forfait étudiant, qui reste à 333,90 euros par an.

> La rémunération du PEL baisse

Le plan d'épargne logement (PEL) devient un produit moins intéressant. Sa rémunération brute est en effet revue à la baisse pour les comptes ouverts à partir du 1er août. Elle sera fixée à 1%, au lieu d'1,5% pour les PEL plus anciens. Le taux d'intérêt net du PEL atteint donc 0,84% et se rapproche donc de celui du Livret A, fixé à 0,75%.

> Les loyers à Paris pourraient augmenter

Un an jour pour jour après l'entrée en vigueur de la loi Alur et de l'encadrement des loyers parisiens, ces derniers risquent d'augmenter. En effet, les loyers de référence, qui servent de base aux propriétaires pour calculer le prix de location de leur bien, sont revalorisés. Cela varie en fonction du quartier et du type de logement, mais les nouveaux loyers devraient augmenter de 1 à 2% en moyenne pour les baux signés à partir du 1er août. Pour s'y retrouver, calculer le prix de son bien ou vérifier, lorsqu'on est locataire, que le loyer reste dans les clous, le gouvernement a mis en ligne un site officiel doté d'un simulateur.

> Le gaz en hausse de 2%

Pour le deuxième mois consécutif, les tarifs réglementés du gaz augmentent. Après une première hausse de 0,4% en juillet, ils font cette fois un bond de 2% en moyenne. L'évolution tarifaire est causée par l'augmentation de l'indice du prix du gaz sur les marchés de gros néerlandais et français. Un peu plus de six millions de consommateurs devraient en subir les conséquences.

> Les tarifs de l'électricité baissent de 0,5%

La facture des consommateurs d'électricité, en revanche, va s'alléger. Les tarifs baissent en effet de 0,5% pour les particuliers et 1,5% pour les professionnels. "Il s'agit de la première baisse des tarifs depuis dix ans", s'est félicité Ségolène Royal. Néanmoins, cette bonne nouvelle est tempérée par l'obligation, pour les consommateurs, de s'acquitter d'une facture rétroactive. Celle-ci, de l'ordre de "1,5 euro par mois pendant 18 mois", selon la ministre de l'Environnement, doit permettre de compenser des tarifs insuffisants entre le 1er août 2014 et le 31 juillet 2015.

> Airbnb élargit la collecte de la taxe de séjour

La plateforme Airbnb, qui met des particuliers en relation pour se loger, était jusqu'ici tenue de collecter une taxe de séjour auprès de ses utilisateurs dans deux villes, Paris et Chamonix. Désormais, 18 communes supplémentaires s'ajoutent à la liste, dont Avignon, Biarritz, Bordeaux, Cannes ou encore Strasbourg. Airbnb doit étendre encore la collecte de la taxe de séjour à d'autres villes l'année prochaine.