France : le déficit commercial se dégrade à nouveau en juillet

  • A
  • A
France : le déficit commercial se dégrade à nouveau en juillet
Jean-Yves Le Drian avait reconnu que le déficit commercial serait "sans doute plus élevé" en 2017 qu'en 2016.@ RODRIGO ARANGUA / AFP
Partagez sur :

Le déficit commercial s'est "très nettement creusé" en juillet pour atteindre 6 milliards d'euros, soit 1,1 milliard de plus qu'en juin, ont souligné les douanes dans un communiqué.

Le déficit commercial de la France s'est à nouveau dégradé en juillet, plombé par d'importants approvisionnements de la part de l'industrie aéronautique et spatiale, ont indiqué jeudi les Douanes. Le déficit commercial s'est "très nettement creusé" en juillet pour atteindre 6 milliards d'euros, soit 1,1 milliard de plus qu'en juin, ont-elles souligné dans un communiqué. Sur douze mois, le déficit cumulé de la France atteint 62,5 milliards d'euros, contre 48,3 milliards pour la même période en 2016. 

Pas une surprise. A la fin du mois d'août, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avait reconnu que le déficit commercial serait "sans doute plus élevé" en 2017 qu'en 2016. En juillet, "la détérioration du solde est forte pour les industries aéronautique, chimique et spatiale du fait des approvisionnements particulièrement élevés en turboréacteurs et produits destinés à l'industrie nucléaire et de l'acquisition d'un module pour satellite météo", ont souligné les Douanes.

Amélioration dans le secteur auto. Elles notent toutefois deux "améliorations significatives" : la première provient du secteur automobile dont "le déficit se réduit (...) sous le double effet d'une hausse des livraisons et d'une diminution des achats". La seconde amélioration concerne le secteur de l'énergie où "les approvisionnements en hydrocarbures naturels ont accentué leur repli depuis l'ensemble des fournisseurs". Mais dans le même temps, les importations de pétrole raffiné "se rétablissent auprès du Moyen-Orient et connaissent une poussée depuis la Chine".