Finalement, l'essence ne sera pas moins chère en 2016

  • A
  • A
Finalement, l'essence ne sera pas moins chère en 2016
@ FRED TANNEAU/AFP
Partagez sur :

La taxation sur l'essence, censée s'alléger en 2016, va finalement augmenter à cause d'une taxe liée à la contribution climat-énergie. 

Après le scandale des moteurs truqués de Volkswagen, une annonce du gouvernement avait réjoui les automobilistes roulant à l'essence : le prix de ce carburant devait baisser afin de se rapprocher de celui du diesel, qui lui, devait augmenter. Mais finalement, passer à la pompe ne coûtera pas moins cher qu'en 2015, selon des informations publiées jeudi par Le Parisien et Les Echos.

Contribution climat-énergie. C'est le projet de loi de Finances rectificatif qui arrive à l'Assemblée qui vient mettre son grain de poivre. Alors que le rapprochement des fiscalités sur le diesel et l'essence est bien prévu, le ministère des Finances a ajouté à cette disposition la hausse de la taxe liée la contribution climat-énergie. Cette dernière, adoptée en 2014, doit être appliquée à partir du 1er janvier 2016. L'argent ainsi récolté est censé favoriser les énergies les moins polluantes. 

Prix inchangé pour l'essence. Au final, la fiscalité devrait augmenter de 3,5 centimes sur le litre de gazole et de 2 centimes sur le litre d'essence classique, a confirmé jeudi Michel Sapin, le ministre des Finances. Seuls les automobilistes roulant avec de l'essence contenant du bioéthanol bénéficieront d'une baisse de la fiscalité.

"Pas de hausse". Bercy estime qu'"il n'y a pas d'augmentation des prélèvements obligatoires", rapporte Le Parisien. L'argent recueilli servira en effet à financer en 2016 une baisse d'impôt en faveur des entreprises dans le cadre du CICE (crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi).