Et si votre dernier achat "coup de cœur" n’était pas un hasard ?

  • A
  • A
Et si votre dernier achat "coup de cœur" n’était pas un hasard ?
Le temps passé devant un rayon peut être mesuré pour mieux vendre les produits d'un magasin.@ MAXPPP
Partagez sur :

ENQUETE E1 - De plus en plus de magasins s’équipent pour analyser les comportements des clients.

L’INFO. Alors que la période des achat de Noël bat son plein, méfiez-vous de votre coup de coeur dans les rayons, il a peut-être été savamment orchestré. Les enseignes et galeries s’équipent de plus en plus de caméras pour analyser le comportement des clients dans les magasins. Un bon moyen pour placer stratégiquement certains produits.

Analyse des comportements. Déplacements enregistrés, attroupements mesurés, clients comptabilisés, toutes les caméras fixées aux plafonds des magasins ne servent pas à éviter les vol. La surveillance à but commercial est une pratique en vogue : selon un acteur du marché interrogé par Europe 1, ce serait même 80% de la grande distribution qui utiliserait déjà ces méthodes.

Concrètement, les caméras observent par exemple le regard du client devant une vitrine. S’intéresse-t-il plus au produit situé à gauche ou à droite ? Se rapproche-t-il de telle offre ? Etc.

Traitement logiciel. Rien d’illégal à cela pour une raison simple : aucune image n’est visionnée. Et pour cause, ce ne sont pas des humains qui traitent les images mais des logiciels qui mesurent les flux de clients pour élaborer des plan marketing.

“On équipe déjà des galeries commerciales de la région parisienne avec des problématiques de statistiques, de comptages, de mesures de points chauds”, confirme Laurent Assouly, directeur marketing chez Evitech, interrogé par Europe 1.

Méthode discrète. Et pour l’instant, difficile de faire la différence entre les caméras qui surveillent et celles qui comptabilisent d’autant que les marques sont peu enclines à assumer ces méthodes. Bouygues Télécom fait néanmoins figure d’exception. La marque concède utiliser “des cellules de comptages” qui permettent de mesurer les entrées et sorties des magasins.

“300 boutiques Bouygues Telecom sont équipées avec ce système. La question est de savoir quand on fait une campagne de pub, est-ce que ça a un impact ? Ca permet d’analyser assez finement le lien entre ce qui peut se passer et la fréquentation”, confirme Jean-Baptiste Ducatez qui a équipé les magasins de l’opérateur, à Europe 1.

Optimiser les ventes. L’objectif à terme est simple : bonifier le positionnement des produits dans les vitrines et les rayons. La méthode séduit d’ailleurs de plus en plus de clients. Selon les informations d’Europe 1, de grandes marques d'habillement et de luxe sont sur le point de s'y mettre.