EPR de Flamanville : "le calendrier est tenu", assure le PDG d'EDF

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Bernard Lévy a assuré mardi matin sur Europe 1 que l'EPR de Flamanville entrerait en activité en décembre 2018, simultanément avec la fermeture de Fessenheim.

INTERVIEW

La fermeture de Fessenheim et la mise en service de l'EPR de Flamanville se précisent. Invité d'Europe 1 mardi matin, Jean-Bernard Lévy, le PDG d'EDF, a confirmé les délais. "Le calendrier de la mise en service de Flamanville est tenu. Il amène à ce que le chargement du combustible dans la cuve puisse être fait exactement dans un an, en décembre 2018. Ce calendrier est tenu", a-t-il insisté.

"Et la loi nous impose que lorsque nous commencerons à faire fonctionner Flamanville, nous devrons fermer deux réacteurs, qui ont été désignés par le gouvernement, c'est-à-dire Fessenheim". Invité par Patrick Cohen à expliciter encore plus son propos, Jean-Bernard Lévy confirme : "C'est exactement ça : le retrait de Fessenheim simultanément à la mise en service de Flamanville".