En 2014, les revenus des patrons du CAC ont bondi de 6%

  • A
  • A
En 2014, les revenus des patrons du CAC ont bondi de 6%
@ ODD ANDERSEN / AFP
Partagez sur :

Après deux années de recul, la rémunération des patrons des entreprises du CAC 40 a augmenté de 6% en 2014, d'après une étude du cabinet Proxinvest.

4,21 millions d'euros. C'est, en moyenne, ce que gagne un patron du CAC 40 en 2014 entre son salaire, ses bonus, les actions, les options ou les indemnités de départ, soit une augmentation de plus de 200.000 euros par rapport à 2013 (+6%). Cette observation réalisée par le cabinet Proxinvest souligne un changement de tendance notable dans la rémunération des grands patrons des entreprises françaises. 

Carlos Ghosn roi du CAC. C'est en effet la première fois depuis 2012 que leur rémunération repart à la hausse, après deux années de baisse sensible (-6% puis 2,5%). En tête de ce classement, le PDG de Renault Carlos Ghosn qui, tout revenus confondus, a empoché 15.2 millions d'euros sur l'année. Un chiffre qu'il faut remettre en perspective, puisqu'il correspond à une augmentation de 56% qui, selon les mots du cabinet Proxinvest, déjà interviewé par Europe 1 "apparaît très maladroite dans le contexte des efforts demandés aux salariés à travers l'accord de compétitivité."

Sanofi et Dassault complètent le podium. Derrière Carlos Ghosn, Christopher Viehbacher, PDG de Sanofi (12,5 millions d'euros dont 4,27 millions d'indemnité de départ), et Bernard Charlès, le dirigeant de Dassault Systèmes (11,1 millions d'euros dont 8,72 millions d'actions gratuites selon Proxinvest), complètent le podium.