Emmanuel Macron dit "merci" aux retraités auxquels il reconnaît avoir "demandé un effort"

  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogé sur la hausse de la CSG qui touche notamment les retraités, Emmanuel Macron a assumé cet effort demandé aux seniors. Tout en justifiant ce choix.

"D'abord, je leur dis merci." Jeudi midi, sur TF1, Emmanuel Macron n'a eu de cesse d'adresser ses remerciements aux retraités, mis à contribution via la hausse de la CSG pour ceux dont le revenu fiscal de référence excède 1.200 euros mensuels. "Je leur ai demandé un effort. Cet effort, je l'ai annoncé en campagne. Il n'y a pas de souverain mépris" pour les retraités, a répété le président.

Un "effort" indispensable pour financer le système de retraite. Le chef de l'État s'est ensuite attaché à justifier cet effort. D'abord, en rappelant le principe du système de retraite par répartition. S'adressant directement aux retraités, il a ainsi expliqué : "Vous avez cotisé toute votre vie mais pour payer la retraite de vos aînés, pas la vôtre, c'est la beauté du système français. Votre génération est à la retraite et quel est [le] problème ? Votre génération va vivre beaucoup plus à la retraite alors qu'il y a moins d'actifs et [qu'on fait face au] chômage de masse depuis 30 ans." Résultat, selon lui, "si on ne fait pas cet effort, dans cinq ou dix ans on n'arrivera plus à financer les retraites."

Assurant qu'il n'a "jamais pris les retraités pour des portefeuilles", Emmanuel Macron a également rappelé que certains retraités allaient pouvoir bénéficier dès l'automne de la première baisse prévue de la taxe d'habitation. Mais aussi qu'il avait augmenté le minimum vieillesse.