Devenir propriétaire devient très difficile

  • A
  • A
Devenir propriétaire devient très difficile
@ MAXPPP
Partagez sur :

Moins de 20 % des Français ont aujourd'hui les moyens de s'acheter un appartement.

• Le chiffre. Moins de 20 % des Français ont aujourd'hui les moyens de s'acheter un appartement ou une maison. D'après l'enquête 2012 du courtier Empruntis.com, citée lundi par Le Parisien, le revenu moyen d'un ménage acheteur de son logement s'élève actuellement à 4.430 euros net par mois. Or, d'après l'Insee, seulement 20% des ménages français disposaient en 2009 d'un revenu supérieur à 46.880 euros par an, soit 3.906 euros par mois.

• Ce chiffre est toutefois en légère baisse par rapport à l'année précédente, car les prix de l'immobilier se sont tassés dans certaines régions ainsi que les taux des crédits immobiliers, souligne Maël Bernier, porte-parole d'Empruntis.com citée par Le Parisien.

• L'apport personnel moyen atteint 50.000 euros. Il a été multiplié par deux en sept ans, en raison des exigences croissantes des banques, de la hausse des prix et de la fin des aides à l'acquisition. "C’est la première fois que cette barre symbolique est franchie, précise Maël Bernier. A part des gens déjà propriétaires ou qui ont fait un héritage, qui peut disposer d’un tel apport? Il faut se rappeler qu’une telle somme représentait, il y a quinze ans, le prix d’un studio à Paris ou d’un appartement correct en province." Résultat : "Ceux qui achètent pour la première fois ont presque disparu au profit de ceux qui vendent pour acheter plus grand ou dans un quartier plus coté."

• Le profil des acquéreurs varie fortement selon les régions. Paris reste un cas à part : l'apport moyen grimpe à près de 200.000 euros et l'emprunt moyen à près de 275.000 euros. Sur l'ensemble de l'Ile-de-France, l'apport s'élève à environ 83.000 euros et l'emprunt à un peu plus de 200.000 euros. En Rhône-Alpes, deuxième région la plus chère, il faut en moyenne mettre sur la table autour de 53.000 euros et emprunter près de 160.000 euros.