Delevoye veut renouveler la classe politique

  • A
  • A
Delevoye veut renouveler la classe politique
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - "On défend les valeurs de la République quand on a le ventre plein", assure le président du Conseil Economique, Social et Environnemental. 

Jean-Paul Delevoye, président du Conseil Economique, Social et Environnemental, maire UMP de Bapaume était l'invité de Thomas Sotto sur Europe 1. Il est revenu sur la montée du Front national et défend une offre politique renouvelée. 

"Quand on voit le score du FN ce n'est pas une surprise. On nourrit le populisme qu’on prétend combattre", assure Jean-Paul Delevoye. Au coeur du problème : un désenchantement : "Qui croit encore à la mixité sociale. C’est dans les mêmes quartiers qu’on a les taux de chômage, les taux d’ échec les plus élevés, les revenus les plus faibles. Qui croît encore en l’égalité des chances ? Il faut revisiter l’offre politique", explique l'ex-ministre UMP.

Il mène également une fronde contre les politiques qui ne pense "qu'à leur carrière" alors que les Français sont fragilisés. "On défend les valeurs de la République quand on a le ventre plein", la crise est le terreau du Front national. Jean-Paul Delevoye explique que les politiques doivent "retrouver du crédit, par l’exemplarité, la transparence, le renouvellement". Encore une fois, le constat est amère : "Marine Le Pen, c'est un chef, un projet et une équipe de jeune. A gauche et à droite, c’est les divisions". Or pour s'en sortir, "nous avons besoin de retrouver le débat démocratique : celui sur les idées et pas sur les ambitions", est convaincu le président du CESE.