Déficits : le gouvernement "un peu optimiste" (Migaud)

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - "L’objectif de déficit de 4,1% (de déficits) risque d’être dépassé", prévient la Cour des comptes.

INTERVIEW E1 - Dans la lutte contre les déficits, "il y a de la part du gouvernement un calcul un peu optimisme sur les recettes", a déclaré Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, mercredi matin sur Europe 1.

Le gouvernement ambitionne de réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'ici 2017 mais "ce peut être d’avantage si les objectifs sur 2013 et 2014 ne sont pas atteints. Nous identifions des risques nous avons des interrogations. Et nous disons que, compte tenu des informations que nous avons, l’objectif de déficit de 4,1% risque d’être dépassé. Et sur 2014 nous avons des interrogations à partir du moment où la croissance peut ne peut être aussi chargé en emploi, avec toutes les conséquences que cela peut avoir. Et il y a de la part du gouvernement un calcul un peu optimisme sur les recettes", a prévenu Didier Migaud.

Et le premier président de la Cour des comptes de nuancer : "nous alertons mais dans le même temps n nous disons que certes c’est difficile, mais que c’est possible, qu’il y a des marges de manœuvre pour réduire la dépense publique, ou au moins ralentir sa progression."

sur le même sujet, sujet,

L'ESSENTIEL - Ces gaspillages que la Cour des comptes dénonce

RAPPORT - La Cour des comptes épingle les avantages en nature des cheminots

RAPPORT - Ce que nous mangeons n'est pas assez contrôlé

ARGENT PUBLIC - La Cour des comptes pessimiste concernant le déficit