Débrayage à l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois

  • A
  • A
Partagez sur :

Des salariés de l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis ont débrayé jeudi matin pendant une heure, réalisant leur première action pour protester contre une menace de fermeture du site, a indiqué la CGT.

"Environ 600 salariés ont débrayé de 8h30 à 9h30 et toute l'usine a été à l'arrêt complet, tous secteurs confondus", a déclaré Jean-Pierre Mercier, délégué CGT. Les salariés de l'équipe du soir sont également appelés à cesser le travail jeudi entre 16h50 et 17h50.

Les représentants de sept syndicats ont pris la parole devant les salariés, selon le délégué CGT. "Nous nous sommes donné rendez-vous en septembre pour exiger des garanties écrites de la part de PSA pour maintenir l'emploi jusqu'en 2016", a poursuivi Jean-Pierre Mercier. "Nous voulons obtenir un engagement devant le gouvernement et les syndicats", a-t-il ajouté.

D'ici là, représentants syndicaux et direction doivent se rencontrer le 19 juillet pour évoquer le sort d'Aulnay lors d'un comité paritaire stratégique.