Darty : Conforama renonce à surenchérir sur l'offre de la Fnac

  • A
  • A
Darty : Conforama renonce à surenchérir sur l'offre de la Fnac
Conforama et la Fnac bataillent depuis des mois pour racheter Darty.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Après une succession de surenchères, la bataille entre la Fnac et Conforama pour prendre le contrôle de Darty va prendre fin.

Conforama a renoncé mercredi à surenchérir sur l'offre de la Fnac pour prendre le contrôle de l'enseigne d'électroménager Darty à l'issue d'une bataille de plusieurs mois.

Conforama jette l'éponge. "Le conseil d'administration de Conforama confirme que sa troisième offre relevée à 160 pence pour chaque action Darty est définitive et ne sera pas relevée", indique le groupe dans un communiqué. "Notre conseil d'administration indépendant et notre direction avait en tête une valorisation claire de la société Darty", commente le directeur général de Conforama Alexander Nodale, dans le document.

Un prix trop élevé. Leur offre, qui valorisait Darty à 1,09 milliard d'euros, "reflète les critères de valorisation que nous utilisons pour toutes les acquisitions" et "nous continuons de penser qu'à ce prix, la société Darty aurait représenté un bon complément pour le groupe Steinohff", la maison-mère sud-africaine de Conforama, ajoute-t-il. "Mais à un prix plus élevé, cela ne créerait plus suffisamment de valeur pour les actionnaires, salariés et parties prenantes de Steinhoff", conclut Alexander Nodale.

Une longue lutte. Fnac et Conforama s'affrontaient depuis septembre pour acquérir Darty, avec une première proposition de la Fnac contrée en mars par une première offre concurrente de Conforama. La bataille s'était subitement accélérée le 21 avril, les deux sociétés multipliant les surenchères sur une période de 24 heures. Dans ce qu'elle présentait comme une ultime proposition, la Fnac a finalement réévalué à la hausse sa proposition lundi, offrant 170 pence par action Darty, valorisant ainsi la société à 1,16 milliard d'euros. La Fnac avait indiqué le lendemain avoir acquis le soutien de la majorité des actionnaires de Darty.