Dans quelle ville faire ses études coûte-t-il le moins cher ?

  • A
  • A
Dans quelle ville faire ses études coûte-t-il le moins cher ?
@ MYCHELE DANIAU/AFP
Partagez sur :

COMPARATIF - Si faire ses études coûte environ 680 euros par mois à Brest, cette facture grimpe jusqu’à 1.124 euros à Paris.

Pour mener des études supérieures, mieux vaut choisir son université en fonction de la qualité des cursus proposés mais aussi de la ville où la faculté est installée. Car étudier à Clermont-Ferrand ou à Brest n’a pas du tout le coût qu’à Paris, comme le montre le dernier classement de l'Union nationale des étudiants de France (Unef) publié lundi. Alors que les étudiants parisiens doivent débourser 1.124,33 euros en moyenne chaque mois, la facture passe à 679,95 euros pour un étudiant installé à Brest et à 709,97 pour ceux domiciliés à Clermont-Ferrand .

Comment l’Unef a fait ses calculs. Le principal syndicat étudiant a calculé le coût moyen d’un logement, mais aussi d’un abonnement aux transports en commun, sans oublier un socle commun de 330 euros, qui englobe les dépenses courantes (alimentation, télécoms, livres, loisirs). Puis l’Unef a pris en compte les aides directes des collectivités territoriales, qu’il s’agisse de chèques santé, de chèques vacances ou d’aide au logement. Résultat, le logement constitue le premier poste de dépenses et explique que le coût des études soit si variable entre Orléans et Paris.

Ces villes absentes du classement. On notera cependant quelques absents de taille dans ce classement. Il y a d’abord Aix-en-Provence, qui attire environ 35.000 étudiants sur son territoire et où les loyers sont extrêmement élevés pour une commune de cette taille : en moyenne 530 euros mensuels pour un studio. Nice, qui compte environ 40.000 étudiants, présente les mêmes caractéristiques (530 euros de moyenne pour un studio) et aurait pu aussi figurer parmi les villes les plus chères de ce classement. Sans oublier d’autres places fortes de la vie universitaire française, non pas en raison des prix des loyers mais du nombre d’étudiants : Rouen (environ 40.000 étudiants), Angers (35.000), ou encore Caen (presque 30.000).