Croissance en région : l'Ouest, moteur de la France

  • A
  • A
Croissance en région : l'Ouest, moteur de la France
La croissance des Pays de la Loire, du Poitou-Charentes et de l'Aquitaine est repartie de l'avant depuis 2009.@ MaxPPP
Partagez sur :

ZOOM - Sur les vingt dernières années, les régions de l’ouest, poussées par leur démographie, ont connu une bien meilleure croissance que le reste de la France.

L’INFO. Les régions ne sont pas égales devant la croissance, c’est l’Insee qui le dit. On a l'habitude de parler de la croissance de "l'économie française". On oublie de rappeler que c'est une moyenne nationale qui cache des écarts importants sur le terrain. Certaines s'en tirent mieux, voire nettement mieux que d'autres. Hasard du calendrier, alors que l’on discute d’un nouveau découpage régionale, une étude publiée mardi matin par l’institut statistique s’intéresse précisément à ces différences sur les 20 dernières années et leurs deux périodes de récession.

Avant 2007. L'Insee distingue deux séquences à l'intérieur de ces vingt dernières années. La première, 1993 à 2007, montre des écarts, mais pas si importants que ça, entre les régions à la peine et les régions les plus dynamiques. Pendant toutes ces années-là,  la Picardie a vu par exemple son économie croître deux fois moins vite que celle le Languedoc-Roussillon ou de la Corse.

>> A LIRE AUSSI - Hollande dévoile (enfin) sa réforme territoriale

Après la crise. Puis est arrivée la récession de 2008-2009, qui a plongé dans le rouge toutes les régions. Une fois cette récession passée, on a vu, à partir de là, des écarts beaucoup plus importants entre les deux groupes de régions.

Les régions à la peine. La Bourgogne et le Limousin, par exemple, mais aussi la Picardie et la Lorraine, sont restées dans le rouge dans les années qui ont suivi. Les Pays de la Loire, le Poitou-Charentes, l'Aquitaine et la Corse sont de leur côté fortement reparties de l'avant.

La démographie comme moteur. Et alors que l’on pourrait penser que c’est la bonne santé du tissu industriel qui alimente la machine à croissance, l’Insee affirme que c’est plutôt l’accroissement de la population qui joue un rôle. Plus d’habitants, c’est plus de besoins à satisfaire, donc plus de services à offrir et au bout du compte, plus de croissance rappelle l’institut.


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

TRIBUNE - Hollande dévoile (enfin) sa réforme territoriale

DECRYPTAGE - Réforme territoriale : pas si simple pour Hollande

DOC E1 - Quand Royal s'intéressait à une fusion avec la région... Centre

ZOOM - Pourquoi Hollande ne jure que par sa réforme territoriale