Comment obtenir un crédit immobilier avantageux ?

  • A
  • A
Partagez sur :

La journaliste Marie Pellefigue a prodigué quelques conseils pour emprunter au mieux.

Aujourd’hui, il n’a jamais été aussi intéressant de souscrire à un prêt. Des prêts immobiliers aux financement de travaux, en passant par les crédits à la consommation, les taux d’intérêt sont bas et la conjoncture est idéale pour les emprunteurs. Marie Pellefigue, journaliste au mensuel Le Particulier, a fait le point sur les conseils à suivre pour emprunter de la manière la plus avantageuse possible, jeudi, dans le Grand direct de l’actu, sur Europe 1.

Pourquoi les taux des crédits sont-ils aussi bas ? Il y a très peu d’inflation depuis longtemps en Europe, détaille Marie Pellefigue. Avec la mauvaise conjoncture économique, la BCE (Banque centrale européenne) a baissé ses taux directeurs pour relancer l’économie. L’institution a laissé en décembre son principal taux directeur, le Refi, au niveau historiquement bas de 0,05%. Qu’est-ce qu’un bon taux d’intérêt ? Ils varient selon le type de prêt mais en ce moment, les bons crédits immobiliers affichent un taux de 2% sur 20 ans en moyenne. Tout dépend bien sûr de la solidité du dossier : le nombre d’emprunteurs, la possession de fonds personnels, la situation professionnelle de l’emprunteur, etc. Il faut également noter que des frais de dossier s’ajoutent au taux nominal annoncé par la banque.

Comment trouver un bon crédit ? Marie Pellefigue conseille de passer par un courtier. "Leur métier consiste à chercher des crédits. Ils sont en lien avec toutes les banques", explique-t-elle. Ces contacts leur permettent d’avoir accès aux grilles de crédits des banques, qui changent très fréquemment. Ils peuvent donc conseiller les banques et les taux qui sont les meilleurs pour leurs clients, selon leur profil. La journaliste cite trois organismes spécialisés dans le courtage : Cafpi, Meilleur taux et Empruntis.

Que penser des taux variables ? Pour Marie Pellefigue, il ne vaut mieux pas prendre de crédit à taux variable en ce moment. "C’était très bien quand on avait des taux d’intérêt qui étaient très importants", précise-t-elle. Avec la faiblesse des taux actuels, les taux variables ont plus de chances d’augmenter que de baisser dans l’avenir.

Faut-il renégocier d’anciens prêts ? "Ça vaut le coup de se poser la question", déclare la journaliste, notamment pour les personnes qui ont emprunté il y a dix ans. Là encore, elle suggère de recourir à un courtier, qui proposera une simulation. Car renégocier un ancien prêt revient à recourir à un nouveau crédit, synonyme d’éventuels nouveaux frais. Un courtier pourra évaluer si l’opération permet de gagner de gagner de l’argent ou d’en perdre. Marie Pellefigue conseille également de négocier ses frais de dossier avec son banquier.