Continental : la Cour de cassation confirme les licenciements abusifs mais exonère la maison-mère allemande

  • A
  • A
Continental : la Cour de cassation confirme les licenciements abusifs mais exonère la maison-mère allemande
@ AFP
Partagez sur :

La Cour de cassation a partiellement cassé un arrêt de la cour d'appel d'Amiens, qui condamnait la société allemande Continental AG à payer solidairement pour les 683 salariés licenciés. 

La Cour de cassation a confirmé mercredi que le licenciement en 2010 des salariés de l'usine de Clairoix de Continental France n'avaient pas de "justification économique" mais a exonéré la maison-mère allemande de toute responsabilité dans cette décision.

Le dossier renvoyé en appel. La plus haute juridiction de l'ordre judiciaire a partiellement cassé un arrêt de la cour d'appel d'Amiens qui conférait à la société allemande Continental AG le statut de "co-employeur" et l'avait condamnée à payer solidairement, avec sa filiale française, 29 millions d'euros d'indemnités pour les 683 salariés licenciés. Elle a renvoyé l'examen du dossier devant la cour d'appel de Douai.