Conditions de travail : Apple épinglé en Chine

  • A
  • A
Conditions de travail : Apple épinglé en Chine
Le P-DG d'Apple Tom Cook en visite jeudi dans la nouvelle usine Foxconn à Zhengzhou.@ Reuters
Partagez sur :

Une enquête indépendante a constaté des surcharges de travail "importantes" chez un sous-traitant.

Une enquête indépendante menée dans les usines chinoises de Foxconn, l'un des principaux sous-traitants du fabricant informatique Apple, a mis en avant des "problèmes importants", notamment des heures de travail excessives incorrectement rémunérées.

Dans un communiqué publié jeudi, la Fair Labor Association (FLA) a indiqué avoir "obtenu des engagements" substantiels de la part d'Apple "après une enquête indépendante et complète qui a mis en avant des problèmes importants dans les conditions de travail de trois usines en Chine opérées par le principal sous-traitant d'Apple, Foxconn".

Plus de 60 heures par semaine, mal rémunérées

Une enquête de "près d'un mois a révélé des heures supplémentaires excessives et des problèmes de rémunération de ces heures supplémentaires, des risques en termes de santé et de sécurité, des manquements cruciaux de communication qui ont mené à un sentiment généralisé de conditions de travail peu sûres chez les ouvriers", explique la FLA.

"L'enquête a notamment découvert qu'au cours des douze derniers mois, les trois usines où des problèmes ont été trouvés avaient dépassé à la fois les normes de 60 heures de travail hebdomadaires de la FLA (y compris les heures supplémentaires) et les limites légales hebdomadaires chinoises de 40 heures plus 36 heures supplémentaires maximum", détaille le communiqué.

"Pendant les périodes de pic de production, le nombre moyen d'heures travaillées dépasse les 60 heures par semaine. Il y a eu des périodes pendant lesquelles certains employés ont travaillé plus de sept jours d'affilée sans l'interruption requise de 24 heures", ajoute-t-il.