Chômage: stable en décembre, +10% sur un an

  • A
  • A
Chômage: stable en décembre, +10% sur un an
@ MAX PPP
Partagez sur :

LE CHIFFRE - Le nombre de demandeurs d'emploi n'a que très légèrement crû en décembre.

Le chiffre. Le chômage est-il en voie de stabilisation ? En décembre, selon les chiffres du ministère du Travail, le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 300, seulement, soit + 0,2 % sur un mois, pour s'établir à 3.132.900 personnes. Une stabilisation qui profite d'abord aux jeunes : le nombre de moins de 25 ans à la recherche d'un emploi n'a ainsi pas bougé entre novembre et décembre. A l'opposé, les seniors restent exposés au chômage. Ils sont ainsi 1 % de plus à chercher du travail. 

Un an de hausse du chômage. Reste qu'entre décembre 2011 et décembre 2012, le nombre de demandeurs d'emploi s'est accru de 10 %. Surtout, pour la première fois depuis la création de la méthode comptage utilisée aujourd'hui, cette augmentation a été continue, sans un seul mois de baisse. Un triste record, qui pourrait en appeler d'autres : avec 20 mois consécutifs de hausse du chômage, la plus longue période ininterrompue d'augmentation, de 21 mois entre mars 2008 et novembre 2009, pourrait bientôt être dépassée. Quant au plus grand nombre de chômeurs en France métropolitaine, établi à 3,2 millions en 1997, il se rapproche lui aussi à grands pas.

Une tendance à la hausse pour 2013. Et malgré ce chiffre quasi-stable pour décembre 2012, l'Unedic reste pessimiste pour l'année qui débute Avec une croissance en berne, évaluée à 0,4 % en 2013, l'économie devrait avoir le plus grand mal à créer de nouveaux emplois. Selon les experts, le nombre de demandeurs d'emploi devrait ainsi augmenter en 2013 pour atteindre les 3,3 millions.

Qu'en dit le gouvernement ? De son côté, le gouvernement veut croire qu'un renversement de tendance est encore possible. "L’ensemble des efforts sont mobilisés  en 2013 pour inverser  la courbe du chômage", note le ministère du Travail. "Les emplois d'avenir, les contrats de génération et l'accord sur la sécurisation de l'emploi devraient, espère-t-on du côté de l'exécutif, permettre d'absorber une partie des demandeurs d'emploi : "L’ensemble de ces outils (…) permettront d’améliorer progressivement  la situation sur le front de l’emploi et d’inverser durablement la courbe du chômage."