Chômage, croissance... les sombres prévisions de l'OCDE

  • A
  • A
Chômage, croissance... les sombres prévisions de l'OCDE
L'OCDE ne prévoit pas baisse du chômage avant "fin 2015" en France.
Partagez sur :

PREVISIONS- L'organisation ne prévoit pas de baisse du chômage dans l'Hexagone "avant fin 2015".

Le chômage en France métropolitaine ne devrait baisser "faiblement" que "vers la fin 2015", à 9,8%, après une stabilisation à 9,9% en 2014, selon les dernières perspectives économiques de l'OCDE publiées mardi.

"Le taux de chômage ne devrait baisser que faiblement vers la fin 2015", juge l'Organisation de coopération et de développement économiques, tout en estimant que les exonérations de cotisations patronales et les crédits d'impôt accordés aux entreprises par le pacte de responsabilité devraient soutenir l'emploi.

Des réformes compliquées. "Les baisses d'imposition des entreprises et de cotisations sociales annoncées, qui s'ajoutent au crédit d'impôt sur les sociétés (CICE) récemment mis en oeuvre, devraient favoriser l'emploi et l'investissement, et améliorer la compétitivité des entreprises françaises, soutenant ainsi l'activité à court et long termes", prévoit l'OCDE.

Elle met toutefois en garde contre les difficultés que pourrait rencontrer le gouvernement pour "mettre en oeuvre les réformes envisagées", mais pondère ce "risque" par les effets positifs que pourraient avoir "une confiance et une croissance plus fortes" contre le chômage.

Croissance molle. L'OCDE a également revu en légère baisse ses prévisions de croissance pour la France, inférieures à celles du gouvernement, à +0,9% en 2014 et +1,5% l'an prochain.

Dans la précédente édition de ses "Perspectives économiques mondiales", en novembre, l'Organisation de coopération et de développement économiques attendait 1% cette année, et 1,6% l'an prochain. Le gouvernement espère lui 1% cette année puis 1,7% l'an prochain, scénario jugé trop optimiste par l'OCDE mais aussi par la Commission européenne.

Progression dans la zone euro. L'organisation internationale prévoit enfin une progression de 1,2% du PIB dans la zone euro pour 2014 et de 1,7% en 2015. Selon ses prévisions, elle estime également que le taux de chômage devrait passer de 11,7% cette année à 11,4% l'année prochaine.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

INTERVIEW - La baisse du chômage, l'"obsession" de Hollande

ZOOM - Les "regrets" de François Hollande

INTERVIEW E1 - Pécresse : "Les moteurs de la croissance sont à l'arrêt en France"