Les chèques-vacances ont bénéficié à 4 millions de personnes en 2014

  • A
  • A
Les chèques-vacances ont bénéficié à 4 millions de personnes en 2014
@ AFP
Partagez sur :

Les chèques-vacances ont enregistré une augmentation de 2% de leur volume d'émission en 2014 par rapport à 2013.

D'année en année, et en dépit d'un contexte économique qui fragilise les entreprises, de plus en plus de chèques-vacances sont distribués aux salariés. Les chèques-vacances ont enregistré une augmentation de 2% de leur volume d'émission en 2014 par rapport à 2013, atteignant 1,533 milliard d'euros. Il s'agit de la sixième année de hausse consécutive pour le célèbre dispositif de coupons d'achat subventionnés. Selon les informations d'Europe 1, le panier moyen de ces chèques-vacances est de 374 euros, soit une légère hausse par rapport à l'an dernier, où le montant s'élevait à 368 euros.

4 millions de bénéficiaires. Aujourd'hui, 30.000 entreprises et services publiques en proposent a leurs employés. On trouve principalement des grandes entreprises, dont le comité d'entreprise est riche, mais des petites entreprises, avec moins de 50 salariés. "L'ensemble des marchés s'étoffe, mais celui des entreprises de moins de 50 salariés a majoritairement contribué à cette progression, avec 3.200 nouveaux clients conquis en 2014", précise le communiqué de l'Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV). Le nombre de salariés de TPE (Très petites entreprises) bénéficiant de chèques-vacances est également en hausse de 11,5% par rapport à 2013, avec un total de 158.300 utilisateurs.

Au total, 4 millions de personnes ont bénéficié des chèques-vacances l'an dernier, ce qui représente 10 millions de bénéficiaires si l'on inclut les familles. Une augmentation liée à une simplification des démarches administratives pour obtenir ses chèques-vacances.

Hébergement, restauration, billets, etc. Et ces bénéficiaires dépensent principalement leurs chèques-vacances dans l'hébergement (hôtels, les campings, les chambres d'hôtes ou encore les restaurants). Viennent ensuite les transports, pour payer par exemple l'autoroute sur la route des vacances. Les chèques-vacances ne peuvent toutefois pas être utilisés directement au péage. Il faut d'abord acheter une carte de type télépéage, qui permet de bénéficier des mêmes avantages, c'est-à-dire de passer dans les fils réservées les jours de grands départs. Enfin, les chèques-vacances servent à payer les billets d'avion ou de trains.

Bientôt des e-chèques vacances. L'inconvénient est que les bénéficiaires doivent se déplacer en gare ou agence pour payer leurs billets. Mais cette contrainte devrait prochainement disparaître. Des e-chèques vacances sont actuellement testés. Il s'agit de chèques-vacances traditionnels mais avec une case à gratter qui donne un code permettant de payer par internet.

>> LIRE AUSSI - Le chèque-vacances s’offre la Liber-T

>> LIRE AUSSI - Sur l'autoroute, à vos porte-monnaie