Ces employeurs font rêver les étudiants

  • A
  • A
Ces employeurs font rêver les étudiants
@ MaxPPP
Partagez sur :

PALMARES - Le cabinet Universum publie son classement annuel, légèrement altéré par la crise.

Qui fait aujourd'hui rêver les étudiants français ? La crise économique est passée par là et modifie un peu le classement du cabinet d'études Universum qui publie mardi son édition 2013. 34.000 étudiants issus des grandes écoles, des écoles d'ingénieurs et d'universités ont établi leur palmarès des 100 employeurs idéaux.

COMMERCE ET MANAGEMENT

Et le gagnant est.... Le top 10 du classement établi par les étudiants en écoles de commerce reste plutôt stable par rapport à l'année dernière. L'empire du luxe LVMH reste numéro un pour la huitième année consécutive, suivi par le leader des cosmétiques L'Oréal. Les géants high-tech américains Google et Apple inversent leurs positions pour se classer respectivement troisième et quatrième.

Canal + et Danone restent numéros 5 et 6, suivis de Nestlé et Coca-Cola qui remontent au détriment d'Air France et Ernst & Young.  On retrouve les mêmes groupes en tête du classement établi par les étudiants à l'université en filière commerce et management : l'Oréal est premier, suivi de LVMH, Air France, Apple et Google.

Les banques boudées. Avec la crise, le secteur bancaire fait moins rêver les jeunes étudiants d'écoles de commerce : la première du classement, BNP Paribas, passe de la 14e à la 16e place. La chute est plus forte pour HSBC (qui passe de 15e l'an dernier à 21e), Goldman Sachs (de 16e à 24e) et J.P. Morgan (18e à 27e). Les étudiants à l'université ont une meilleure estime des banques : BNP Paribas est classé 6e et Société Générale 9e. A l'inverse, le cabinet Universum note que le secteur des biens de grande consommation est le gagnant de la crise : Nestlé (+1 place), Coca-Cola (+2), Mondelēz International (Kraft Foods) (+12), Unilever (+4), Ferrero (12), Pernod Ricard (+11) ou encore Mars (+4).

INGENIEURS

EADS plébiscité par les ingénieurs. Du côté des ingénieurs, l'aérospatial et la défense restent les secteurs les plus attractifs. Le géant européen EADS conserve la tête du classement, toujours suivi par Google. Dassault Aviation remonte à la troisième place, faisant descendre d'un cran Thales. Apple chute de son côté de la 4e à la 11e place. "La disparition de son leader charismatique [Steve Jobs, en octobre 2011, ndlr] peut-elle en être une explication, ou bien est-ce la stratégie de discrétion de la firme à la pomme qui déroute les étudiants ?", s'interroge le cabinet Universum.

Les progressions. Safran grimpe de la 17e à la 6e place chez les étudiants en école d'ingénieurs et de la 11e à la 5e place chez ceux à l'université. Mais la plus belle performance revient à Colas, entreprise spécialisée dans la construction et l'entretien des routes, qui a lancé une campagne de communication : les étudiants en écoles d'ingénieurs lui font gagner 18 places pour se hisser à la 53ème position.