Ces destinations de vacances dont les Français raffolent

  • A
  • A
Ces destinations de vacances dont les Français raffolent
@ PATRICK BAZ / AFP
326 partages

TOURISME - Le regain de violence dans les pays d’Afrique du Nord et en Turquie incite les touristes à se reporter vers l’Europe du Sud.

En 2015, 60% des Français sont partis en vacances, une proportion relativement stable par rapport à l’année précédente. En revanche, le choix des destinations a, lui, sensiblement évolué, comme le montrent les chiffres publiés à l’occasion du Salon du tourisme de Paris : le contexte géopolitique et leur pouvoir d’achat les ont incité à changer leurs habitudes. Tour d’horizon des nouvelles destinations à la mode.

• L’Espagne, terre promise des vacances. Une nouvelle fois, l’Espagne est incontournable : pour un séjour d’au moins une semaine, c’est le pays qui a attiré le plus de touristes français en 2015, à la fois sur le continent et dans ses iles (Baléares et Canaries). Il faut dire que l’Espagne présente de nombreux avantages pour les touristes français : son fort ensoleillement, sa proximité géographique et un coût de la vie moindre qu’en France, en recul depuis la crise de la dette dans la zone euro. En outre, les touristes ont le choix entre les plages de la façade Est, la chaleur de l’Andalousie et la verdure de la côte Nord. Résultat, les séjours y ont augmenté de 40%.

17.03.Grece ile tourisme drapeau.ARIS MESSINIS  AFP.1280.640

• Grèce, Thaïlande, Maroc et République dominicaine complètent le top 5. Quand ils ne partent pas en Espagne, les Français qui achètent un forfait-voyage privilégient dans l’ordre la Grèce, la République dominicaine, la Thaïlande et le Maroc, selon le baromètre annuel réalisé par Opodo. La recette des succès grec et marocains est la même que pour l’Espagne : du soleil, de nombreuses liaisons low cost et une facture limitée.

La Thaïlande continue de séduire toujours plus touristes grâce à une offre très diversifiée : des lieux culturels à travers tout le territoire, une nature propice aux randonnées au Nord et de vastes complexes touristiques le long des plages du Sud. La République dominicaine offre, elle, une palette moins large mais le pouvoir d’attraction de l’île reste fort. La remontée du dollar par rapport à l’euro va en revanche renchérir cette destination.

17.03.Portugal Lisbonne tramway tourisme.PATRICIA DE MELO MOREIRA  AFP.1280.640

• Le Portugal séduit toujours plus. Le top 5 réalisé par Opodo ne concerne néanmoins que les forfaits incluant le voyage et l’hébergement et fait l’impasse sur une autre destination favorite des Français : le Portugal, que beaucoup rallient sans passer par une agence de voyage. Cela fait déjà plusieurs années que les touristes y affluent et ce n’est pas près de s’arrêter : les réservations y ont bondi de 60% en un an, d’après les organisateurs du salon du tourisme. Les Français y passent en moyenne neuf jours, d’après une étude du comparateur en ligne Likibu, mais ce chiffres concernent surtout la période estivale. Le reste de l’année, les touristes privilégient un séjour de trois ou quatre jours dans l’une des grandes villes du pays.

17.03.tourisme plage tunisie.FETHI BELAID  AFP.1280.640

• L’Afrique du Nord continue de perdre du terrain. Si le Maroc reste une des destinations les plus prisées des Français, il perd néanmoins du terrain, victime du contexte régional. Et il n’est pas le seul dans ce cas. "Pour certaines destinations, c'est compliqué; le weekend dernier il y a encore eu des attentats en Turquie et en Côte d'Ivoire. Les pays comme la Tunisie, le Maroc, l'Egypte ou la Turquie ont beaucoup de mal et sont moins demandés", résume la directrice du Salon, Marianne Chandernagor.

Une tendance qui se retrouve dans les chiffres : les réservations pour le Maroc ont chuté de 47% sur un an. La dégringolade est encore plus rude pour la Tunisie et la Turquie : les réservations ont baissé de 80% et 73%  si on se projette jusqu’à l’été 2016. L’Egypte est dans le même cas, mais la désaffection  avait débuté dès le printemps arabe. Les mauvaises affaires de ces pays du pourtour méditerranéen expliquent les très bons chiffres enregistrés en Europe du Sud : la clientèle en quête de soleil et de prix modérés s’est reporté vers l’Espagne, le Portugal, la Grèce ou encore la Croatie. D’autres ont tout simplement décidé de passer leurs vacances en France, où les réservations ont augmenté de 2%, toujours selon Opodo.

17.03.Cuba La Havane.YAMIL LAGE  AFP.1280.640

• La ruée vers Cuba a déjà commencé. Preuve ultime que le tourisme s’adapte au contexte géopolitique, la destination qui devrait connaître le plus grand bond du nombre de touristes français en 2016 est l’île de Cuba. Les démarches pour y séjourner ont été simplifiées et, surtout, les Français redoutent l’arrivée imminente des touristes américains, qui risquent de rendre cette destination moins authentique : c’est donc la ruée vers la Havane avant la normalisation de son offre touristique. Ainsi, les réservations ont bondi de 53% au mois de janvier 2016 par rapport à l’année précédente selon le baromètre Snav/Atout France.

Des vacances de plus en plus souvent sur la mer

Une autre tendance se confirme mois après mois : le retour en force des croisières. Un nouveau record a d’ailleurs été battu en 2015, avec 6,6 millions d’Européens qui ont choisi de passer leurs vacances en bateau, selon l'Association internationale des compagnies de croisières. Un bond qui s’explique par l’arrivée d’une nouvelle génération de paquebots et la flexibilité de ce type de voyage : suite aux attentats en Tunisie, les opérateurs ont facilement pu proposer une étape alternative à Malte. Résultat, le nombre de passagers a bondi de 49% depuis 2008 et la tendance ne devrait pas se démentir. Ce sont avant tout les Allemands, les Britanniques et les Irlandais qui privilégient de type de vacances, suivis par les Italiens et les Français.


Retrouvez sur le même sujet, l'interview de Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme : 


Quelles sont les tendances du tourisme en 2016...par Europe1fr