Centrale nucléaire ou chantier de construction, le tourisme industriel à la cote

  • A
  • A
Centrale nucléaire ou chantier de construction, le tourisme industriel à la cote
@ PATRICK HERTZOG / AFP
Partagez sur :

EDF est l'une des premières entreprises à ouvrir ses portes au public, avec des visites gratuites. Objectif : valoriser son image.

Toute la France est en congés ce week-end, et peut être  certains d'entre vous sont-ils déjà dans les bouchons, direction la montagne. Mais avez-vous déjà pensé également à aller visiter le site d'Airbus où l'on fabrique des avions, les chantiers de la RATP ou même une centrale nucléaire ? Autant de visites insolites que l'on appelle le tourisme industriel. On est loin du succès des plages ensoleillées, mais c'est un secteur qui connait un vrai dynamisme depuis la mode du "made in France".

L'usine la plus visitée de France est une verrerie. Quelque 13 millions de touristes visitent chaque année les 2.500 entreprises françaises qui ouvrent régulièrement leurs portes au public. Un chiffre en constante augmentation selon l'association Entreprise et découverte. "Le guide du Routard" vient même de sortir son premier guide sur le tourisme en entreprise.

L'usine la plus visitée en France, c'est la verrerie de Biot prés d'Antibes où l'on apprend comment on souffle le verre, avec 700.000 visiteurs par an. Arrivent juste derrière les sites d'EDF, les centrales hydrauliques notamment, mais aussi les centrales nucléaires.

Valoriser son image auprès des jeunes. EDF a en effet été l'une des premières entreprises à ouvrir ses portes au public, avec des visites gratuites, ce qui n'est pas toujours le cas. Mais pour EDF, c'est surtout l'occasion de valoriser son image, en particulier sur un secteur aussi sensible que le nucléaire.

Des révélations. Il est  possible également de visiter la dernière usine de fabrication d'aiguilles à coudre de France, en Normandie, les aiguilles Bohin, bien connues de nos grand-mères. Pour l’anecdote, une aiguille à coudre, c'est 27 étapes de fabrication et deux mois de production !

Impressionnant également, l'usine d'Airbus à Toulouse ou les chantiers navals de Saint-Nazaire. Et il n'est pas rare, parait-il, que les ados aient de vraies révélations sur leur avenir lors de ces visites.