Centrale nucléaire du Blayais : les logements construits par EDF pour ses employés sont déserts

  • A
  • A
Centrale nucléaire du Blayais : les logements construits par EDF pour ses employés sont déserts
La grande majorité de ces logements neufs sont toujours inoccupés@ Capture d'écran France 3 Nouvelle-Aquitaine
Partagez sur :

Les pavillons construits par EDF pour loger ses salariés à proximité de la centrale nucléaire de Blaye ne trouvent pas preneur. 

Au total, ce sont près de 150 logements fraîchement construits qui sont toujours inhabités dans les villages entourant la centrale nucléaire du Blayais (Gironde). EDF les a fait construire pour loger ses salariés mais presque personne ne s'y est encore installé, rapporte Le Parisien lundi. 

Des pavillons neufs pour loger les salariés. Ces constructions font partie d'un projet mis en place il y a deux ans par EDF. Le géant de l'électricité souhaite loger ses employés travaillant dans la centrale nucléaire dans des maisons individuelles avec jardin à quelques minutes seulement de leur lieu de travail.

Mais pour le moment, ils préfèrent vivre plus loin, notamment à Bordeaux, à 50 kilomètres de là. Une situation "bizarre" selon le maire de Saint-Aubin-de-Blaye qui accueille l'un de ces lotissements. "Il va falloir attendre encore un peu", a-t-il répondu au Parisien.

Des logements attractifs. ses homologues des villages alentours sont plus optimistes et pensent que ces maisons neuves vont attirer les familles qui peinent à trouver un logement dans la région. "Il faut laisser le temps à EDF de parler de ces maisons à ses salariés", assure la maire de Saint-Ciers-sur-Gironde. Mais pendant ce temps, ces logements inoccupés coûtent 800 euros par mois chacun à EDF qui doit verser cette somme au promoteur Bouygues et à la Caisse des dépôts. Seule une partie des logements gérés par le bailleur social Gironde Habitat ont trouvé preneur.