Budget : l'objectif de 2,7% de déficit en 2017 est "crédible et sérieux" pour Hollande

  • A
  • A
Budget : l'objectif de 2,7% de déficit en 2017 est "crédible et sérieux" pour Hollande
François Hollande juge "crédible et sérieux" un objectif de déficit de 2,7% pour 2017@ Michel Euler / POOL / AFP
Partagez sur :

Contrairement au Haut Conseil des Finances publiques, le chef de l'État juge le déficit de la France de 2,7% "crédible et sérieux".

L'objectif de 2,7% de déficit contenu dans le projet de loi de finances pour 2017, dont les grandes lignes ont été présentées mercredi, est "crédible et sérieux", a déclaré François Hollande, cité par le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

Des priorités "financées en termes d'avenir". Le budget 2017 contient "des priorités du gouvernement qui sont financées en termes d'avenir, d'éducation mais aussi, bien sûr, d'emploi et de sécurité. [François Hollande] a rappelé aussi que c'est un budget qui, conformément aux trois budgets précédents, intégrait des baisses d'impôts qui sont ciblées à la fois sur les classes moyennes et pour ce qui est de l'Impôt sur les sociétés, sur les PME et PMI", a déclaré Stéphane Le Foll lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

Le gouvernement a toujours tenu ses engagements. Le budget 2017 va "aussi continuer à faire baisser les déficits budgétaires. On connaît les débats, le Haut Conseil (des finances publiques) a pu s'en saisir. C'est vrai qu'une prévision peut être toujours discutée mais jusqu'ici, et depuis quatre budgets, nous avons été conformes aux engagements que nous avons pris", a-t-il salué. "Donc, nous continuons à défendre à la fois la perspective de croissance et l'objectif qui est fixé, et qui est crédible et sérieux", a déclaré le chef de l'Etat dans le huis clos du Conseil des ministres, selon des propos rapportés par le porte-parole du gouvernement.

Le Haut conseil des finances publiques (HCFP) a jugé "improbable" la réduction du déficit public à 2,7% du produit intérieur brut (PIB) auquel s'est engagé le gouvernement dans son projet de budget 2017, mardi.