Budget de Noël : les Français seront prudents

  • A
  • A
Budget de Noël : les Français seront prudents
Le budget des Français va baisser cette année pour Noël. Y aura-t-il moins de cadeau au pied du sapin.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le budget alloué à Noël cette année devrait baisser de 0,9% en France et augmenter de 6,7% en Allemagne.

Les Français, plus pessimistes que jamais, vont revoir pour la première fois depuis 2010 leur budget à la baisse pour Noël, en rognant même sur les cadeaux mais en préservant malgré tout leurs enfants, selon Deloitte. Selon une enquête réalisée par le cabinet d'études auprès de 17.354 consommateurs européens, dont 1.595 Français, le budget consacré aux cadeaux, repas de Noël, et sorties de fêtes par les consommateurs hexagonaux sera cette année de 531 euros.


>> Repas, cadeaux, déplacements... Expliquez-nous vos modifications de budget dans les commentaires en bas de l'article. 

A l'inverse des Européens. Cela représente une baisse de près de 1% (-0,9%), renouant avec la tendance négative observée durant la crise, après deux années consécutives de hausse. Sur ce point, les Français se situent à l'inverse de leurs voisins européens, qui pour la première fois depuis 2008, prévoient un budget en légère hausse (+0,7%), tiré par les hausses notables constatées chez les Allemands (+6,7%), les Suisses (+3%) et les Finlandais (+1,3%). Cette année, c'est le pessimisme des Français, non pas tant sur la situation de l'économie que sur leur situation personnelle actuelle et à venir, qui pèse particulièrement.

Les Français pessimistes. "Même si les Français veulent toujours se faire plaisir à Noël, près d'un tiers ont le sentiment de voir augmenter inexorablement leurs impôts et leurs dépenses contraintes, ce qui atrophie considérablement leurs marges de manoeuvres en terme de budget, y compris lors de la période jusqu'ici relativement préservée des fêtes", constate Stéphane Rimboeuf, associé chez Deloitte.

sur le même sujet

PHOTOS - Le grand sapin installé à Strasbourg

CONFIDENCES - Pagny a "connu des Noël tout seul"

INÉDIT- Quand le père Noël saute à l'élastique