Budget 2018 : le gouvernement s'attaque à l'APL accession

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'aide qui aide les ménages modestes à devenir propriétaire pourrait disparaître. C'est une des lignes d’économie du budget 2018.

INFO EUROPE 1

Après s’en être pris aux APL dans le logement social en contre-partie d'une baisse des loyers, le gouvernement veut désormais supprimer les APL qui permettent d’accéder à la propriété - les APL accession. Une aide qui concerne entre 30.000 et 50.000 personnes par an.

156 euros par mois en moyenne. L'APL accession, c'est une aide de 156 euros en moyenne versée tous les mois à des ménages modestes pour qu'ils puissent acheter un logement. Plus de 440.000 personnes en bénéficient à l'heure actuelle. Face à cette mesure, il faut opérer une distinction : elle ne sera pas supprimée pour ceux qui y ont déjà droit. En revanche, dès janvier 2018, le gouvernement ferme le robinet.

"10% des primo accédants" bénéficieras. Il n'y aura plus de nouveaux dossiers, ce qui risque de priver de nombreux locataires de l’accès à la propriété. "L'APL accession, c'est près de 10% des primo-accédants en France chaque année. C'est une partie non négligeable. Ce sont par exemple de jeunes ménages âgés de 35 ans qui vont acheter leur résidence principale sur des durées d'un peu plus de 20 ans et pour lesquels cette aide est essentielle, à la fois pour avoir accès au crédit mais aussi pour son remboursement", explique Nicolas Pecourt, du Crédit foncier, sur Europe 1.

Mais la suppression de cette APL accession représenterait une économie d'environ 200 millions d'euros pour le gouvernement. Une des nombreuses lignes d’économie qui pourrait faire grincer des dents dans ce budget 2018.